AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM

Partagez | 
 

 guilty pleasure (feat. Jeff)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elisabeth Perkins

▴ COUPLE DU MOIS ▴

avatar

avatar et crédit : mandy moore (lux aeterna)
messages postés : 68
à East Gippsland depuis le : 01/04/2018
âge : 33
quartier de résidence : sud de la ville, au plus près de l'université pour pouvoir partir tôt le matin et rentrer tard le soir
métier, études : professeur d'histoire à l'université
MessageSujet: guilty pleasure (feat. Jeff)   Dim 8 Avr - 18:51

guilty pleasure


   

   
Complètement emprisonnée pour la fin de soirée, complètement déprimée à l'idée de la passer avec Oliver. Je lui ai dis que j'avais du travail à faire à l'Université mais il m'a supplié de rentrer pour que je sois avec lui. J'ai finis par accepter, espérant une soirée en amoureux au restaurant, mais même pas. Il nous a fait des nouilles et on a mis un film à la télé. Je suis très loin de mon romantisme. C'est bizarre parce qu'avec n'importe quel autre homme j'aurais accepté que l'on fasse ça. De toute façon, avec n'importe qui d'autre je n'aurais pas dit que j'avais du travail à la faculté, je serais directement rentré à la maison pour retrouver cette personne. En plus de ça, il a mis un film que lui aime, sans vraiment me demandez quoique ce soit. On a mangé, on n'a pas échangé le moindre mot. Il a voulu m'embrasser passionnément, aller plus loin que de simples baisers mais j'ai refusé, pas là, peut-être pas ce soir. Ce n'est pas ça dont j'ai besoin, j'ai envie de m'amuser. C'est ça un couple non ? On s'amuse, on rit, on sort et on ne reste pas là à regarder un film qui ne plait qu'à l'un de nous deux. Plus les jours avant, moins j'arrive à le supporter et plus j'ai envie de revoir Elliott. Cependant, je ne sais pas où chercher, c'est à peine si je sais s'il est encore en ville.

Ma tête posée sur son épaule, le corps sous le plaid, mes yeux commencent à s'endormir alors qu'on est même pas à la moitié du film. Ce n'est pas la fatigue qui me fait ça, c'est juste que j'en ai marre. Il est vraiment nul. A cette allure là, je vais prendre trente ans dans la gueule et je vais aller me couché avant vingt-deux heures. Si c'est pour perdre du temps, autant le perdre avec quelqu'un que j'apprécie beaucoup et qui me fera penser à autre chose, parce que là je ne pense qu'à Elliott et à notre dernière dispute et j'ai envie de pleurer. Pleurer devant un film d'action, ce n'est pas bien vu et Oliver va me poser des questions auxquelles je n'aurais pas forcément envie de répondre. Car oui, depuis qu'on est arrivée, je le fuis, je ne souris pas en sa présence et il va finir par me demander pourquoi j'ai voulu revenir ici et ça ne se fera pas de lui dire que c'est pour espérer revoir mon ex-fiancé, espérer qu'il y ait prescription sur ce que je lui ai fait pour que l'on se retrouve. Je me redresse, me découvre du plaid et quitte le canapé.
« Beth, tu vas où ? 
– Il y a mon téléphone qui sonne.
– Chérie ! »
Bien sûr que rien ne sonne, bien sur qu'il le sait mais je ne me retourne pas et monte à l'étage. Je reste de longues minutes à l'étage avant d'aller me changer pour être plus présentable. Je descend les escaliers de façon pressée comme pour lui montrer que le temps me manque.
« Tu fais quoi Elisabeth ?
– Une amie a besoin de moi, je ne peux pas la laisser.
– Et notre soirée ?
– J'ai déjà vu le film, il meurt à la fin. »
Alors qu'il me regarde, je m'approche de lui pour l'embrasser.
« Ne m'attend pas pour aller dormir, les coeurs brisés je ne sais pas combien de temps ça prend. »
Il hoche la tête et je quitte la maison. Dès que je passe le portail, je prend une grande bouffée d'air et sourit bêtement comme si j'avais réussis la plus grande évasion d'une prison ultra-sécurisé. Je monte dans ma voiture et prend tout de suite la route.

Je me gare devant une maison. Je prend le temps de faire mon maquillage que je n'ai pas fait à la maison et je quitte ma voiture. Je traverse la route et vient sonner. J'attrape mon téléphone et je me demande si, vu l'heure, c'est une bonne idée de venir sonner chez lui, peut-être qu'il dort, peut-ête qu'il a de la compagnie et voilà que je débarque.
   


   
CODAGE PAR AMATIS
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
guilty pleasure (feat. Jeff)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kunteera Niran - The tiger and his guilty pleasure
» CHRIS PRATT ▬ i'm your guilty pleasure and your lost.
» Canadian aid worker guilty of assaulting Haitian boys
» Jeff Drouin Deslauriers
» ~ Pleasure and Pain [PV T.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▴ THE BAY OF THE WHALES :: EAST GIPPSLAND :: LE NORD DE LA VILLE-
Sauter vers: