AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM

Partagez | 
 

 princess of disaster (w/ jeff)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alma Fernandes

avatar

avatar et crédit : hedgekey
messages postés : 80
à East Gippsland depuis le : 28/03/2018
quartier de résidence : north side bitch.
métier, études : un jour t'es serveuse en boite de nuit, le lendemain caissière. tu gardes jamais un boulot bien longtemps. depuis quelque mois, t'es surveillante dans un lycée.
MessageSujet: princess of disaster (w/ jeff)   Jeu 5 Avr - 11:25

65 Harris Street, si tu insistes j'peux pas refuser.


Tu mémorises l'adresse en une poignée de secondes avant de balancer ton téléphone sur ton lit et de sortir. T'aurais pu tout simplement le garder sur toi, mais tu ne réfléchis même plus. C'est pas très loin de chez toi. T'y vas à pieds. De toute façon t'es tellement remontée que le taux d'adrénaline présent ton corps à dû tripler. T'es animée par la rage. La rage et rien d'autre. Et c'est très moche à voir une Fernandes enragée. T'as envie d'le crever cet enffoiré de Néo-Zelandais sans foi ni loi. T'as envie d'l'enterrer vivant, d'le monter en l'air. Il t'écoeure. Clairement. Pour tellement de raison, qu'il te serait difficile de toutes les citer. Il a touché à ta petite soeur. Une gamine de seize ans. Une gamine naïve qui n'a jamais eu de chance dans sa putain de vie. Une gamine que t'as pas su protéger. Il t'avais promis de la laisser tranquille en te regardant droit dans les yeux. Salaud. Tu ne sais pas encore ce que tu vas faire. T'as rien dit aux autres membres de ta fratrie. Impulsive, tu ne seras pas calmée tant que tu ne lui auras pas fait sa fête. Le pire dans tout ça, c'est que le seul moyen que t'as trouvé de lui soutirer son adresse, c'était le chauffer. Ce fumier est prêt à te baiser alors qu'il a mit en cloque ta petite soeur. C'est tellement glauque, que même toi, t'as du mal à l'assimiler. T'as cru halluciner lorsqu'il t'as envoyé son adresse en croyant pouvoir passé du bon temps avec toi. T'as eu à faire à des dépravés dans ta petite vie, mais Jeff Lindberg, il bat des records ! T'arrives devant chez lui en quelques minutes. Ta main s'abat fermement sur le carillon de sa maison. 65 Harris Street. Faut dire que t'as speedé. T'as envie d'une seule chose, c'est exploser. Littéralement. Lui cracher tout ce que t'as sur le coeur à la gueule. Il s'en sortira pas comma ça. Pas après avoir fait tant de mal à Nala. Quoi qu'elle fasse, cette grossesse va lui gâcher la vie. Si elle garde le gosse, elle ne pourra jamais prétendre à l'avenir qu'elle ambitionnait d'avoir. Et si elle le fait adopter, elle l'aura sur la conscience. Et tu sais, oh combien, elle est sensible. Il t'ouvre. T'as le feux dans les yeux. Pas pour les raisons qu'il croit. T'as vraiment envie de me sauter? Ta voix et calme. Trop calme. Ca ne présage vraiment rien de bon. Tu crois vraiment que je suis là pour ça? Tu le fixes pendant un instant avant d'éclater. Enffoiré. Le bruit sec de ta main sur sa joue qui résonne. Et qu'il lève la main sur toi... qu'il ose seulement. Tu le défies du regard. Le gosse qu'il y a dans le ventre de Nala ne t'a pas suffit? Tu veux faire d'autres petits Fernandes? Ironie quand tu nous tiens. Ta voix résonnes dans tout le pallier. T'en a rien à foutre de sa putain de réputation. De toute façon tu comptes bien crier à qui veut l'entendre que ce mec est un détraqué ! Tu va lui gâcher la vie comme il a gâcher la vie de ta soeur. Mais t'es quelle genre de personne dis moi? Tu craches pleine de mépris. Nala est une gentille fille, elle a fermé sa gueule; mais c'est pas mon cas, j'vais te pourrir Lindberg. Ca sonne comme une menace. Tu ne resteras pas les bras croisés. Il est prévenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Lindberg

▴ MEMBRE DU MOIS ▴

avatar

avatar et crédit : brühl// killer from a gang
messages postés : 96
à East Gippsland depuis le : 29/03/2018
métier, études : bad teacher at st mary's school (chemical physics).
MessageSujet: Re: princess of disaster (w/ jeff)   Jeu 5 Avr - 22:41

c’était tellement pas logique, si gros, c’était comme tous ces politiques qui se succèdent pour l’avenir du pays et bien plus encore. il y avait pas de panneaux illuminés pour dire attention mais c’était tout comme, en théorie. alma elle rigolait, je lui faisais passer le temps mais c’était tout en dépit de mes nombreuses tentatives. c’était marqué dans le marbre, n-o-n. et normalement, j’suis aussi con pour croire à un truc pareil. fallait que j’sois certain qu’elle était pas ivre, qu’elle m’enverrait pas sur les roses ensuite pour avoir accepté sa proposition. après tout, c’est elle qui s’invitait chez moi et pas l’inverse. et encore que je déteste emmener des filles chez moi. j’peux pas me l’expliquer mais c’est comme ça, j’aime pas baiser là où j’dors. et concrètement, elle était pas là pour apprendre à compter les moutons. ça m’emmerdait qu’elle puisse céder maintenant, maintenant que je devais gérer les états d’humeur de sa petit sœur. peut-être que j’devrais lui dire, ou peut-être pas. elle toque à la porte, j’regarde mon portable halluciné qu’elle puisse rappliquer chez moi aussi rapidement. j’ouvre finalement la porte avec un léger sourire. je capte pas trop pourquoi elle m’demande ça, d’entrée. mais je m’en fous en fait. 
sa deuxième question vient éluder mes dernières certitudes. l’insulte finit par faire tomber le couperet. la claque qui s'ensuit m’est étrangement familière. ouais, j’vais finir par prendre la carte privilèges des fernandes. j’ai pas besoin qu’elle se justifie alma, en vérité j’ai très bien compris où elle veut en venir. et ça m’retourne très légèrement les tripes rien qu’à y repenser, pas besoin qu’une pauvre gosse comme alma vienne me faire la morale à vingt ans en réveillant tous mes voisins. putain, j’vais la buter. j’ai la tronche déconfite et le regard noir plutôt qu’affligé alors qu’elle cherche la confrontation comme elle pouvait l’faire avant. j’lui attrape le bras, pas besoin qu’elle me fasse une scène dans le couloir de la résidence. je l’attire à l’intérieur de mon appartement d’un coup sec avant d’la pousser; j’lui laisse pas vraiment le choix faut dire. je ferme la porte d’entrée aussi vite d’un petit coup-de-pied dans le coin de la porte, histoire de pas lui en claquer une tout de suite, j’me tiens pas la joue mais faut admettre que ça pique un peu. « initialement j’voulais des jumeaux, j’me suis dit que ça pouvait s’tenter. » j’me retourne vers elle, tout aussi ironique. j’sens qu’elle va être longue cette nuit mais pas pour ce que j’imaginais initialement. « nala -était- une gentille fille serait plus exact, maintenant va pas croire qu’elle la ferme pour mes beaux yeux. ça l’intéresse pas d’être la nouvelle traînée du lycée c’est tout. » sans ça, j’aurais déjà quitté mon job pour d’autres cieux c’est évident. mais ça c’est pas important, ce qui est important, là, tout de suite. c’est qu’alma redescende un peu, qu’elle comprenne bien que j’en ai rien à foutre de son intervention nocturne. j’ouvre mon téléphone portable pour trouver le numéro de nala. « t’as peut-être l’intention d’me faire chier mais j’ai qu’à appeler, qu’à dire que tu viens d’te ramener chez moi en petite tenue à une heure impossible. j’ai tes messages, j’suis certain qu’elle sera ravie de l’apprendre. » j’retourne la situation, lui montre le téléphone, de loin. forcément qu’après un certain temps elle finirait par croire sa grande sœur plutôt que moi mais elle est déjà à bout de nerfs nala, si j’allume un peu la mèche, ça risque de momentanément péter chez les fernandes. surtout que j’suis prêt à parier qu’elle n’est pas au courant de la petite vendetta de sa sœur aînée. « et même, j’ai pas l’intention d’causer de ce bébé avec toi. » 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma Fernandes

avatar

avatar et crédit : hedgekey
messages postés : 80
à East Gippsland depuis le : 28/03/2018
quartier de résidence : north side bitch.
métier, études : un jour t'es serveuse en boite de nuit, le lendemain caissière. tu gardes jamais un boulot bien longtemps. depuis quelque mois, t'es surveillante dans un lycée.
MessageSujet: Re: princess of disaster (w/ jeff)   Ven 6 Avr - 20:27

Il sourit lorsqu'il te voit à l'embrasure de la porte. Sale pervers. Ca te met encore plus en rogne. Tu cris. Tu exploses. Tu le fusilles du regard. Tu te fiche d'alerter les voisins. De toute façon, y a plus rien autour de toi lorsque t'es dans cet état. Des reproches, des insultes, puis ta main sur ta joue. Il te chope par le bras. Forcément, tu cries plus fort. Lâche moi, putain ! T'es complètement dingue. Croire que tu ne réagirais pas serait mal te connaitre. T'es totalement révoltée. Mais il est bien plus fort que toi, alors il réussi à te faire entrer dans son appart. De force. Tu manques de lui assener une seconde claque lorsqu'il te parle de jumeau. Mais on va où là, ferme ta gueule. T'es obligé de serrer des gamines pas majeures pour baiser et tu crois pouvoir m'avoir ! T'es dure. T'es crue. Mais c'est pas comme si il l'avait voler. & t'es surtout réaliste. Le sous-entendu qu'il fait sur Nala te fait péter un cable. Ne. Prononce. Plus. Jamais. Son. Prénom. Si seulement ta petite soeur avait été dotée d'un esprit un minimum pénétrant & subtil, vous n'en seriez pas là. Pourquoi fallait-il qu'elle tombe dans son panneau. Toi, t'avais l'impression qu'il y avait des clignotants au dessus de son crâne pour prévenir les filles que ce n'était pas une bonne fréquentation. Pourtant... & toi, ça t'intéresse la taule? Détournement de mineurs, tu connais? Tu feras rien sans l'accord de Nala évidemment, mais t'en as marre qu'il joue au mec impassible. Tout le monde tien à sa liberté. Tu ris nerveusement lorsqu'il te menace. Mais t'as vraiment cru qu'elle allait te croire? Non, elle ne le croirait pas. Mais t'as pas envie qu'il l'appelle. Parce que ça va la perturber. Parce qu'elle va déjà assez mal comme ça. Parce que ça suffirait à semer le doute dans son esprit. T'es vraiment malsain. Il t'écoeure carrément. Et dire que tu commençais à l'apprécier. T'es quel genre de personne? Tu m'avais promis de la laisser tranquille. Tu sais pas te retenir à ton âge? Tu l'avais cru. Tu lui avais accordé ta confiance et tu ne t'inquiétais même plus pour Nala.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Lindberg

▴ MEMBRE DU MOIS ▴

avatar

avatar et crédit : brühl// killer from a gang
messages postés : 96
à East Gippsland depuis le : 29/03/2018
métier, études : bad teacher at st mary's school (chemical physics).
MessageSujet: Re: princess of disaster (w/ jeff)   Sam 7 Avr - 0:14

elle se débat de sa force de guêpe alma, j’insiste pas une fois qu’elle est à l’intérieur même si elle hurle comme si j’étais un serial killer. j’espère très sincèrement qu’elle va parvenir par fermer sa gueule. à y réfléchir nala est pas pire qu’elle, faut croire que j’ai tiré le gros lot en répondant à son message sur mon portable pour qu’elle rapplique ici pour m’en mettre plein la gueule. ça marche bien, ça marche trop bien. j’regrette un peu de m’être confiée à cette conne quelques semaines plus tôt. ça me démange, encore, de lui renvoyer l'ascenseur mais j’essaie de rester calme pour pas aggraver mon cas. « pouvoir m’avoir ? t’es pas miss monde, faut redescendre un peu. » j’sais pas si les autres lui baisent les pieds mais visiblement elle a la folie des grandeurs. sûrement pour ça qu’elle continue à me donner des ordres comme si j’étais son laquais. comme si je la souillais rien qu’en prononçant son prénom. c’est clairement abusé, tout comme ses menaces de m’envoyer directement sans passer par la case départ à la case prison. j’irai jamais. j’préfère me flinguer mais on en est pas là, j’ai pas besoin d’en faire autant. il suffit de réfléchir deux secondes et ça tombe bien, j’suis pas con pour tout. « elle avait seize ans, elle était consentante maintenant si tu veux creuser et m’foutre en taule, vas-y. vous allez vous retrouver avec mon gosse sous le bras jusqu’à ce que j’sorte. juste pour éviter l’adoption, j’te jure que j’vais le reconnaître. » en vérité j’oserais pas, parce que je pense à nala avant mon petit confort et j’lui laisse faire ce qu’elle veut. après, faut peut-être pas abuser, j’essaie vraiment de gérer la situation au mieux, parce que je sais pertinemment que j’ai merdé. j’ai pas besoin qu’une gamine vienne me proférer des menaces dans ma propre maison. « elle va pas m’croire, bien sûr, mais j’pense qu’on peut tous les deux lui éviter ça. » j’essaie d’lui faire comprendre, que j’suis pas contre nala. au contraire, si j’me suis pointé pour son échographie, c’est bien que j’en ai quelque chose à foutre de cette gosse. maintenant est-ce que j’ai besoin de me justifier à alma? la réponse est non, j’ai strictement rien à lui dire. « quel genre? j’suis malsain, tu viens d’le dire. » j’hausse les sourcils ce qui ne veut pas forcément dire que la situation m’amuse, bien au contraire. « je l’avais déjà jeté quand tu m’as demandé ça. je comptais pas revenir dessus mais j’savais pas non plus qu’elle était enceinte. » je me calme un peu, j’explique. faire des promesses dans l’vent c’est pas mon style mais voilà, j’pensais très sincèrement que l’histoire était close. elle devait l’être. « maintenant c’est une chic fille, je regrette mais c’est trop tard. » 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: princess of disaster (w/ jeff)   

Revenir en haut Aller en bas
 
princess of disaster (w/ jeff)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti: After the earthequake, the disaster
» Jeff Drouin Deslauriers
» Jeff The Killer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▴ THE BAY OF THE WHALES :: EAST GIPPSLAND :: LE NORD DE LA VILLE-
Sauter vers: