AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM

Partagez | 
 

 i'm just learning to hold you above a sleeping world (Nala)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elliott Harrington

▴ COUPLE ET MEMBRE DU MOIS ▴

avatar

avatar et crédit : milo ventimiglia (fakementine)
messages postés : 59
à East Gippsland depuis le : 28/03/2018
métier, études : garde côte - sauveteur en haute mer (a fait ses études de médecine et trois années d'internat en chirurgie)
MessageSujet: i'm just learning to hold you above a sleeping world (Nala)    Jeu 29 Mar - 16:26

i'm just learning to hold you above a sleeping world
i'm a wandering soul lost in a city of homes
the earth is plenty but the soil is thin


La journée fut longue, parce que non mouvementée, parce que non animée. Le soleil a entamé son déclin sur la ville, les journées se raccourcissent à vue d’oeil et les pulls commencent à être nécessaires à cette période de l’année. Elliott a toujours été du genre à enrichir sa bibliothèque avant même d’avoir fini un bouquin, à commencer un nouveau chef d’oeuvre en délaissant le précédent, certainement plus ennuyant, plus monotone. Mais plus les jours passent, plus sa pile de lecture diminue. Il faut dire qu’il passe le plus clair de son temps à parcourir inlassablement les lignes de ces pages interminables. Une occupation qui l’a toujours attiré, plus que la télévision, l’ordinateur ou son téléphone portable. Un téléphone qu’il délaisse souvent dans le fond de sa poche ou sur la table de sa cuisine. Il peut se passer des jours sans qu’il n’y prête attention. Les seules fois où il y tient plus qu’à son âme, ces sont les soirs et jours de garde, à l’affut d’un appel d’urgence de la centrale. Mais ce temps n’est plus, et si’l pouvait, il continuerait à passer ses journées au centre des gardes côtes. Mais c’est un droit qui lui a été retiré depuis neuf jours. Et il va devenir dingue à roder chez lui tel un lion en cage. Il a besoin de faire quelque chose, il a besoin de bouger. C’est sans vraiment savoir où il irait que le sauveteur déchu de ses droits sort son vélo plutôt rouillé de la cave de son appartement. Il doit passer au magasin pour réparer une chambre à air mais dans l’ensemble, le reste semble fonctionner. C’est après une légère balade que ses coups de pédale l’ont indéniablement dirigé vers le port d’East Gippsland. Là, se trouve son bateau, le Grace nommé en l’honneur de sa mère. Un voilier modeste qu’il a retapé il y a quelques années mais dont il ne s’est plus beaucoup occupé ces derniers temps. Voilà un projet qui pourrait le tenir à bout de bras quelques jours durant et qui mérite réflexion. Il abandonne son vélo à l’entrée du port puis s’avance sur le ponton. Le voilier abandonné dans son jus se trouve dans les derniers amarrés. Il est même étonné de le voir toujours cordé à son poste. Avec l’attention qu’il lui a porté ces dernières années, on aurait pu le lui voler qu’il ne s’en serait pas rendu compte. Mais ce n’est pas pour rien qu’il paye un loyer d’amarrage et le concierge doit bien faire son boulot. Enfin presque, puisqu’une silhouette sur le pont de son bateau attire son attention. Une jeune fille y a pris place bien tranquillement. Elliott se délecte déjà de la situation. « Salut. » lance-t-il à l’inconnue. « Joli voilier. Et joli nom. C’est en quel honneur ? » demande-t-il en engageant la conversation naturellement, se faisant ainsi passer pour un simple passionné en balade sur les ponts. La squatteuse se fera-t-elle passer pour la propriétaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nala Fernandes

avatar

avatar et crédit : Iris Law & Morrigan
messages postés : 95
à East Gippsland depuis le : 28/03/2018
MessageSujet: Re: i'm just learning to hold you above a sleeping world (Nala)    Ven 30 Mar - 15:14

La main posée sur ton ventre, tu regardes les gens passer devant toi, pas envie de faire quelque chose aujourd'hui,juste envie de rester sur ce banc. Te moquant tour à tour des chaussures de l'une, puis du manteau du mec avec son chien. Tu n'aimes pas te moquer, mais en ce moment, tu n'es plus toi-même,tes proches commencent à le voir et cela te fais littéralement peur. Les yeux rivés sur l'horizon, le soleil se couchant doucement sur la ville, t'es perdue. Portable qui sonne, tu ne réponds pas. Putain t'aimes plus ce mond. T'enlèves ta main rapidement. Puis tu te lèves, besoin d'air, de marcher. Tu as pas le droit de t'attacher à cet être humain qui grandit dans ton bidon. Lunettes de soleil sur le nez, capuche sur la tête, tu passes inaperçue ou presque, enfin tu en as l'impression. Tel un fantôme qui colle les murs pour éviter les regards des gens. La voilà ta vie maintenant, éviter les autres, comme une femme atteint de la peste. Oui, tu es cela maintenant, un rejet de la société. T'avances sans trop savoir où aller, tes pas te guidaient, musique dans les oreilles, tu ne te souciais de personnes autour de toi. Merde pensas-tu, tu étais maintenant loin de chez-toi, autant continuer. Un voilier parfait pour te changer les idées, et ne penser à rien. Puis vu l'était de celui-ci, il devait être abandonné depuis longtemps. Un coup d'oeil à droit, un coup d'oeil à droit tu montas dessus, grand sourire au moins ici, tu allais être tranquille pour respirer et penser à autre chose "Bon, on sera tranquille, ici". Merde tu parlais à qui? À ton ventre ? Tu secouas la tête avant de prendre place, regardant le ciel, ici les étoiles devaient être magnifiques. Fermant les yeux pour penser à autre chose, tu n'entendis pas l'homme arriver. Gamine, tu sursautas, et retiras tes lunettes de soleil pour regarder le jeune homme devant toi "Salut" Dis Tu, sans grande conviction, tu voulais juste être tranquille et voilà qu'un homme venait tout anéantir. Merde, tu n'avais pas vraiment fait attention au nom, tu pris la peine de réfléchir quelques secondes. Ah oui Grace. Prénom nul pour un bateau, mais la question n'était là. Tu te redressas "En mémoire de mon chien mort en mer". Sourire de façade plaqué sur le visage "Bon c'est pas que vous m'ennuyez mais j'aimerais être tranquille sur MON bateau". Oui, tu avais bien accentué le "mon" , même si techniquement c'était pas le tient, mais en quoi il pouvait le savoir? Si seulement tu savais la vérité gamine tu ferais beaucoup moins ta maligne. Tu repris place tranquillement remettant tes lunettes, pour bien lui faire comprendre qu'il était gênant. Tu pouvais vraiment être détestable quand tu voulais et là c'était le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliott Harrington

▴ COUPLE ET MEMBRE DU MOIS ▴

avatar

avatar et crédit : milo ventimiglia (fakementine)
messages postés : 59
à East Gippsland depuis le : 28/03/2018
métier, études : garde côte - sauveteur en haute mer (a fait ses études de médecine et trois années d'internat en chirurgie)
MessageSujet: Re: i'm just learning to hold you above a sleeping world (Nala)    Dim 1 Avr - 13:14

i'm just learning to hold you above a sleeping world
i'm a wandering soul lost in a city of homes
the earth is plenty but the soil is thin


Une gamine. Dix-sept, dix-huit ans tout au plus. Voilà ce qu’on récolte à laisser les choses qui vous appartiennent dans leur jus. Elle gâche en quelques sortes ses propres chances de se recueillir avec lui-même, de se retrouver face à ses problèmes avec comme seul son l’air marin tout autour de lui. Certainement ce que la squatteuse est venue chercher également. Elle lui a volé son moment, hors de question qu’il lui accorde le sien. Un léger rire moqueur sort d’entre ses lèvres lorsqu’elle lui explique qu’il s’agit du nom donné en mémoire à son chien mort en mer. « Qui appelle son chien comme ça ? » il se permet car il sait que cette histoire est inventée de toutes pièces. En d’autres circonstances, il ne se serait jamais permis de se moquer, ni même de rire au sujet d’une pauvre bête disparue. Ceci dit, la gamine a peut-être vraiment perdu son chien en mer un jour, auquel cas le rire serait quand-même déplacé, mais pas la remarque. Elle lui demande de s’en aller, de la laisser seule, sur son bateau. Elliott cache un sourire en coin. Il lève les mains en signe de paix et hausse les épaules comme pour dire “Bon, comme tu voudras” et fait même deux pas vers la sortie. « Désolé, mais… » simple diversion pour trouver de quoi revenir de plus belle, tout en s’arrêtant dans sa fausse sortie de scène. « Comment est-ce qu’une personne aussi jeune que toi a fait pour obtenir un permis pour amarrer son bateau ? » Le front de la jeune fille se plisse, elle cherche une nouvelle histoire sordide. Elliott pourrait jouer longtemps à ce jeu-là, pousser le vice, voir jusqu’où il ira, mais il n’a pas toute la soirée devant lui. « Aller, dis-moi, pourquoi t’es venue te perdre ici ? » demande-t-il tout en s’accoudant aux cordes qui font office de barrière tout le long du ponton du voilier. Il n’évoque toujours pas le fait que c’est le sien. Après tout, c’est une information inutile en ce moment. La mine de l’étudiante est déconfite et, instinct de sauveteur ou non, c’est ce qui le préoccupe le plus en ce moment. On ne s’égare pas par erreur sur un bateau qui a l’air abandonné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nala Fernandes

avatar

avatar et crédit : Iris Law & Morrigan
messages postés : 95
à East Gippsland depuis le : 28/03/2018
MessageSujet: Re: i'm just learning to hold you above a sleeping world (Nala)    Lun 2 Avr - 19:18

T'es bien sur ce bateau. Seule face à l'horizon, seule face à l'étendue du monde et t'étais bien, t'avais l'impression d'être la reine de l'univers. Les yeux dans l'eau, tu te soucias guère des gens de passages. Sauf lui, il fallait que tu tombes sur un homme qui te poses des questions. Qui en plus se moque de ton chien. Enfin du faux prénom de ton chien, mais sans savoir pourquoi cela te blessait. Pourtant, il n'existait pas ce chien, si seulement il existait, tu aurais un vrai ami sur cette terre "Quelqu'un comme moi, je suis unique que voulez vous". Tu le regardes sans rien dire de plus fermant les yeux espérant le faire fuir ! En même temps qu'elle, idée le prénom de ton chien ! Tu savais pourtant mieux mentir. Soupir, il posait vraiment trop de questions auxquelles tu n'avais pas les réponses, et cela pouvait se voir sur ton visage. Front plissé, bouche à moitié ouverte, tu cherchais un mensonge à sortir, mais rien ne venait. Il venait de te sécher là comme ca. Aucune réponse ne venait et pourtant, tu savais répondre aux gens, mais là rien. La feuille blanche pour un écrivain.Tu passas délicatement une main dans tes cheveux "C'est un héritage, ouais un putain d'héritage". Dis-tu sans grande conviction. Pourquoi tu voulais lui parler ? Pourquoi tu étais prête à tout dire à un homme que tu ne connaissais pas ? Justement peux être pour ca "La vérité ? Je sais pas à qui est ce voilier. J'avais juste besoin de me poser loin du monde et de l'agitation et j'ai choisi le plus moche de tous" . Sourire sincère sur le visage, sourire qui reste pas longtemps sur ton visage triste, tu retires doucement tes lunettes "Tu veux venir ?". Tu le tutoyais, tu étais ainsi gamine, tu tutoyais les adultes facilement, même si tu ne connaissais pas les personnes, et souvent cela pouvait te causer du tort. Tu reposas tes yeux sur la mer, elle était calme, pas comme toi à l'intérieur, tu bouillais. "J'avais juste besoin de calme avant d'affronter la tempête"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliott Harrington

▴ COUPLE ET MEMBRE DU MOIS ▴

avatar

avatar et crédit : milo ventimiglia (fakementine)
messages postés : 59
à East Gippsland depuis le : 28/03/2018
métier, études : garde côte - sauveteur en haute mer (a fait ses études de médecine et trois années d'internat en chirurgie)
MessageSujet: Re: i'm just learning to hold you above a sleeping world (Nala)    Mer 4 Avr - 13:28

i'm just learning to hold you above a sleeping world
i'm a wandering soul lost in a city of homes
the earth is plenty but the soil is thin


Des menteuses, Elliott en a croisé plus d’une dans sa vie, des plus aux moins fortes. Mais une ado qui cherche des excuses ou des réponses qu’elle n’a pas, c’est pire que tout. Il se délecte de la situation en la voyant patauger, même s’il s’interdit intérieurement de continuer longtemps ce jeu-là, le but n’est pas de la déstabiliser complètement ou de la mettre mal à l’aise. Et si au final la gamine veut continuer à squatter son bateau, il la laissera sans se faire remarquer. Mais la jeune fille vient à craquer avant lui. Première victoire dans une bataille qu’il semble mener seul. Le plus moche de tous ? Vraiment ? Pas besoin de regarder aux alentours pour le vérifier, elle a certainement raison. Un léger sourire s’étire sur ses lèvres. « Puisqu’il n’est à personne ce voilier, j’veux bien en profiter aussi. Et au passage, j'ai toujours préféré la sincérité aux mensonges. » lui dit-il pour répondre favorablement à son invitation. Il enjambe la rambarde et vient s’asseoir à deux mètres de la gamine. Un instant, il fixe l’horizon pour se replonger dans une tranquillité sereine. « J'avais juste besoin de calme avant d'affronter la tempête. » Elle est enfin sincère et semble avoir laissé tomber les barrières inutiles qu’elle avait érigées quelques minutes plus tôt. Elle cache quelque chose de profond, il le sait, il le sent, et elle l’attendrit déjà. « Je comprends, c’est ce dont j’avais besoin aussi. » Il ne va pas l’ennuyer toute sa soirée avec ses questions, il l’a déjà assez mal menée. Elliott s’étend en se couchant sur le dos à l’avant du pont. Les vagues le ballottent et il se sent déjà lui-même plus serein. Il ne brise le silence qu’après de longues minutes. Il n’était même plus sûr que l’ado soit toujours là. « Quel genre de tempête ? » La question sort de nulle part, il semble en déphasage total, mais c’est son côté sauveteur qui le rattrape. Il est évident que cette gamine souffre de quelque chose, il veut simplement l’aider comme il peut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: i'm just learning to hold you above a sleeping world (Nala)    

Revenir en haut Aller en bas
 
i'm just learning to hold you above a sleeping world (Nala)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» South Africa learning from Venezuela's initiatives - Mbeki
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)
» Brezilyen fòme yon "Brigad Desalin" pou ede peyizan ayisyen plante.
» Amore Vita - Conad ----- Objectivement Hold'up tente de manager cette équipe
» L'écureuil par Hold'up - Pas d'allemand pour Milram, Pas de Russe pour Katusha

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▴ THE BAY OF THE WHALES :: EAST GIPPSLAND :: L'OUEST DE LA VILLE-
Sauter vers: