AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM

Partagez | 
 

 On se chasse et l'on s'avoue que l'on se manque parfois (Halvard)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Halvard Beale

avatar

avatar et crédit : Tibotey (VENUS IN FURS)
messages postés : 5
à East Gippsland depuis le : 22/04/2018
MessageSujet: On se chasse et l'on s'avoue que l'on se manque parfois (Halvard)   Lun 23 Avr - 22:37

beale, halvard ashley

Et si la terre est sombre, et si la pluie te noie, raconte-moi, qu'on puisse trembler ensemble


Pseudo complet : Halvard Ashley Beale. Date et lieu de naissance : Les joues rougies d’un bambin en bonne santé, venue agrandir la famille nombreuse et variée. Le vilain petit canard, le plus jeune laissé de côté, passé presque inaperçu dans cet amas de personnalités exceptionnelles. Silencieux et taciturne, il n’avait pas tenté de se démarquer depuis le jour de sa naissance, le 25 février 2018. Il essaie de s’imposer de plus en plus au sein de la maison familiale, quittée par ses aînés, où il avait passé la grande majorité de son existence dans la comté de Gippsland Est. Origines et nationalité : Élevé et épanoui sous les flottements du drapeau australien, les billes rivées sur les étoiles dansantes. A East Gippsland depuis : Toujours, mais il rêve d’explorer le monde et de développer la vision qu’il en a. Statut civil et orientation sexuelle : Il attend l’appel insoutenable de l’amour. Âme romantique éberluée par la possibilité de se trouver en la présence de l’être cher. Le sexe, le genre, l’appartenance politique, la race ne sont pas des critères qu’il semble porter à cœur. Il n’y a que l’aura que dégage l’autre, le contact de l’individu au-delà de son physique qui l’intéresse. Métier/études : En période de remise en question. Désespérément en quête de la voie qui lui correspondrait. Multi-potentiel, curieux et voulant toucher à tout, il ne sait plus où donner de la tête. Alors sous les conseils avisés d'un paternel bien sage, il avait décidé de tout interrompre pour une année, le temps de se remettre en question. À déambuler dans les rues déjà bien connues, le cerveau vagabond. Il aurait voulu voyager comme le font les étudiants européens en quête d'une année de césure reposante et enrichissante. Mais ses parents n'avaient pas les moyens de l'envoyer bien loin. Alors il fait du surplace, puise l'inspiration dans son entourage et cherche à dépasser les préjugés qu'il avait fini par acquérir en passant toute sa vie par ici. Traits de caractères : Hanté par un passé auquel il n'appartient pas, les pensées tournées vers une époque lointaine et révolue. Le regard perlé d'une sincérité sans faille, tout le poids du monde sur ses épaules, les souffrances des êtres humains meurtrissant son cœur. Éponge émotionnelle résignée, rêveur brisé par cette réalité trop cruelle, qui aurait préféré demeurer dans les travers de ses songes idylliques. Déterminé à ne pas se laisser abattre, demeurant authentique à lui-même, refusant de laisser son quotidien le changer. Agréable, sympathique, on ne peut s'empêcher de lui rendre le sourire qui ne cesse d'orner son visage. Il veut toucher à tout, et tout le touche, emmuré dans ses propres états d'âme, porté au gré des brises disgracieuses. Tout le fascine, tout est créature divine, c'est un enfant dans un corps d'adolescent, et enfant dans un corps d'adulte il deviendra. Artiste torturé, éberlué par la beauté du monde qui l’entoure, il la veut partout autour de lui. Les notes de musique se meuvent sous ses doigts, les mots ricochent sur le papier à partir de son imaginaire. Les toiles se remplissent tandis que les pinceaux se plient à son emprise. Il est admirateur des étoiles, Halvard. Il ne se lasse jamais de les contempler dans un mutisme cérémonieux. Crédits : Tumblr & Pinterest. Groupe : Water.


(ÂME VAGABONDE) Il est de ces êtres gentils, trop cons, dont on se sert sans impunité. Ce n'est pas là une faiblesse, de son point de vue. Il est juste altruiste. Le bonheur des autres a plus d’importance que le sien. Il se donnerait corps et âme pour aider autrui. Ses yeux vous parcourent, et il voit la vulnérabilité qui existe en votre sein. Il fait tout pour la calmer. Il fait tout pour vous apaiser. On se sent bien autour de lui. Il a des bras qui protègent. Un sourire qui fait défaillir. Des cheveux où on voudrait noyer nos doigts. Il est de là, il est d'ailleurs. Il est de partout à la fois. • (ROUAGES ROUGE ROUILLE) Machine aux mécanismes bien huilés, elle ne s’arrête jamais, se confond en doutes et en certitudes. Son cerveau est une calamité, une malédiction dont il aimerait bien se détacher parfois. Sa manière de penser est incongrue, et se permets des envols qui lui garantissent la chute maladroite sur un sol qu’il sait bien rugueux à force de le caresser de son postérieur. Peu importent les bleus et les cicatrices indélébiles, il ne peut l’empêcher, cet esprit aventureux qui ne lui permet que trop rarement quelques instants de répit. • (AUTOPHOBIE) L'idée de se retrouver un jour seul, entièrement seul, le terrifie. Il a cette phobie d’un silence de plomb. Ses tympans doivent perpétuellement rester fonctionnels. Il ne tolère la solitude qu’à petites doses, lorsque lui-même s’isole pour remettre de l’ordre de ses pensées. S'éloigner de quelqu'un pour quelques jours, du monde entier pour quelques heures. Là sont des actes qu’il choisit et qu’il apprécie. Mais être esseulé parce que tout le monde l'aurait abandonné, amours et amis, c'est plus qu'il ne pourrait supporter. Il n'existe pas sans la compagnie des autres, son sang se glace lorsqu’aucun son ne le réconforte. Il ne peut pas respirer sans quelqu'un d'autre à ses côtés pour le calquer. • (OCÉAN PACIFIQUE) Il est tout à fait contre la violence physique. Il ne supporte pas de voir deux individus se battre, et la guerre est un poids sur son cœur qui le bouscule et qui le traumatise. Il ne peut pas regarder un reportage sur l’utilisation des armes ou sur des guérillas brutales sans avoir les larmes aux yeux. • (SANTÉ FRAGILE) Il a toujours nourri le secret espoir de devenir végétarien sans pour autant s’y résoudre. Il n’a toujours pas oublié les carences alimentaires dont il souffrait plus jeune, et il ne veut plus jamais prendre cette voie à nouveau, quitte à devoir se forcer de manger de la viande dont il n’apprécie pas le goût. • (POIDS-PLUME) Il ne tient pas du tout l’alcool. Deux bières sont suffisantes pour le rendre tout particulièrement sensible à la plaisanterie de mauvais goût. Des éclats de rire s’en ensuivent, et il commence à faire le bouffon. Il lui suffit de dépasser le troisième pour devenir fou, facilement malléable, répondant à toutes les directives qu'on pourrait lui donner. Amuser la galerie devient alors son but primordial. • (DÉSÉQUILIBRE) S’il est plus souvent dans la joie excessive, il peut lui arriver d’avoir des périodes où tout est chamboulé. Son bonheur perpétuel se transforme en questionnements existentiels. Une petite dépression pour désemparer son entourage, loin d’être habitué à voir ses prunelles vides de toute émotion et sa bouche pincée dans une moue malheureuse. • (SONGES IMPRIMÉS) Halvard tient un cahier de rêves qu’il entrepose sur la table de chevet. C’est un carnet personnel, qu’il ne montre à personne et qu’il conserve précieusement près de lui à toute heure. C’est une décision qui date de plusieurs années, pourtant les pages sont à peine entamées. Se rappeler de ce qu’il a vu dans son sommeil est un événement rare et marquant qu’il avait décidé de commémorer sur du papier. Lorsque ses yeux s’entrouvrent et que sa mémoire s’excite, il s’assoit aussitôt pour s’emparer d’un stylo et de son refuge, y couchant d’une écriture fine les récits d’une autre vie. • (RENDEZ-VOUS SUR LA VOIE LACTÉE) Il repeint le cosmos du bout de ses doigts. Traînées invisibles sur le ciel, lorsqu’il tend les deux mains en haut et essaie de toucher les étoiles. Halvard a une sale manie : celle de se perdre dans le beau. Il pourrait contempler la même chose pendant des heures, sans se lasser. Il pourrait se coucher la nuit sur le sable, emmitouflé dans sa doudoune, les mirettes perdues dans l’espace. Tout y passe, des vagues déchaînées à une toile d’araignée. Mais ce qu'il n’a pas compris, c’est que ce n’est pas comme ça qu’on doit regarder les gens. C’est pour ça qu’il regarde Cid comme ça aussi, lorsqu'il ne peut pas le voir.



Pseudo : MeanieMo. Age : 23. Pays : France. Comment tu nous as trouvé : Bazzart en voulant reprendre le RP.   Un petit mot à ajouter ? C'est bien beau par ici, et puis c'est calme, l'endroit idéal pour reprendre l'écriture.   Type de personnage Pré-lien de Cid.  

Code:
timothée chalamet [color=#ff0000]∎[/color] halvard beale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halvard Beale

avatar

avatar et crédit : Tibotey (VENUS IN FURS)
messages postés : 5
à East Gippsland depuis le : 22/04/2018
MessageSujet: Re: On se chasse et l'on s'avoue que l'on se manque parfois (Halvard)   Lun 23 Avr - 22:43

J'ai défoncé le code wtf
Je le répare demain dsl '-'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomi Delaware

▴ ADMINISTRATRICE ▴

avatar

avatar et crédit : emma watson (angel dust).
messages postés : 46
à East Gippsland depuis le : 01/04/2018
MessageSujet: Re: On se chasse et l'on s'avoue que l'on se manque parfois (Halvard)   Mar 24 Avr - 1:27

Bienvenue, si tu as besoin d’aide n’hésite pas I love you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cid Harrington

avatar

avatar et crédit : hammer, hershelves (avatar).
messages postés : 36
à East Gippsland depuis le : 28/03/2018
âge : 32
quartier de résidence : quartier ouest, un studio.
métier, études : ornithornitologue.
MessageSujet: Re: On se chasse et l'on s'avoue que l'on se manque parfois (Halvard)   Mar 24 Avr - 8:44

 
tu sais déjà tout ce que je pense
mais encore une fois, merci merci merci
on va bien s'amuser toi et moi
(et puis, le début de ta fiche, maman )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halvard Beale

avatar

avatar et crédit : Tibotey (VENUS IN FURS)
messages postés : 5
à East Gippsland depuis le : 22/04/2018
MessageSujet: Re: On se chasse et l'on s'avoue que l'on se manque parfois (Halvard)   Mar 24 Avr - 15:06

@Naomi, merci beaucoup, je crois que je m'en suis sorti finalement (au lieu de faire la fiche, je me suis concentré sur ça quoi, quelle honte )
@Cidounet, non je ne sais rien de rien Me remercie pas, ton scénario est parfait J'ai hâte qu'on s'amuse et qu'on fasse des choses bien douces
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Perkins

▴ COUPLE DU MOIS ▴

avatar

avatar et crédit : mandy moore (lux aeterna)
messages postés : 68
à East Gippsland depuis le : 01/04/2018
âge : 33
quartier de résidence : sud de la ville, au plus près de l'université pour pouvoir partir tôt le matin et rentrer tard le soir
métier, études : professeur d'histoire à l'université
MessageSujet: Re: On se chasse et l'on s'avoue que l'on se manque parfois (Halvard)   Mar 24 Avr - 15:27

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cid Harrington

avatar

avatar et crédit : hammer, hershelves (avatar).
messages postés : 36
à East Gippsland depuis le : 28/03/2018
âge : 32
quartier de résidence : quartier ouest, un studio.
métier, études : ornithornitologue.
MessageSujet: Re: On se chasse et l'on s'avoue que l'on se manque parfois (Halvard)   Mer 25 Avr - 8:08

que dire sinon wouaw
ta plume, tes mots.. tout est parfait
merci merci
je me réjouis de commencer à rp avec toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halvard Beale

avatar

avatar et crédit : Tibotey (VENUS IN FURS)
messages postés : 5
à East Gippsland depuis le : 22/04/2018
MessageSujet: Re: On se chasse et l'on s'avoue que l'on se manque parfois (Halvard)   Mer 25 Avr - 9:50

@Elisabeth, merci, ton choix d'avatar est sublime 

@Cid, je suis content que ça te plaise à ce point, ça me rend toute chose   Hâte de RP avec toi, vraiment 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freya Osborne

avatar

avatar et crédit : Lucy Kate Hale, Nine.
messages postés : 9
à East Gippsland depuis le : 18/04/2018
MessageSujet: Re: On se chasse et l'on s'avoue que l'on se manque parfois (Halvard)   Mer 25 Avr - 16:04

Bienvenue par ici !
En cas de besoin, n'hésites pas à contacter le staff I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gipsy Whales

▴ PNJ ▴
QUEEN OF THE BAY

avatar

avatar et crédit : .lov organic.
messages postés : 137
à East Gippsland depuis le : 25/03/2018
MessageSujet: Re: On se chasse et l'on s'avoue que l'on se manque parfois (Halvard)   Mer 25 Avr - 16:06

félications

bienvenue à la maison
Bravo, tu as rempli les conditions et te voilà maintenant un honnête résidant d'East Gippsland. Il ne te reste plus qu'à réaliser ton répertoire de liens, recenser ton métier ainsi que ton logement. Tu peux aussi commencer à rp ou encore te rendre dans la section flood et jeux.

Bref, tu es maintenant chez toi ! Amuse toi bien.


_________________


soutenez-nous !
bazzart top sites
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thebayofthewhales.forumactif.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: On se chasse et l'on s'avoue que l'on se manque parfois (Halvard)   

Revenir en haut Aller en bas
 
On se chasse et l'on s'avoue que l'on se manque parfois (Halvard)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» (En cours) Chasse au trésor 3
» Tableau de chasse des crânes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▴ THE BAY OF THE WHALES :: LE CHANT DES BALEINES :: PRESENTATIONS :: DOSSIERS ACCEPTES-
Sauter vers: