AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM

Partagez | 
 

 we had a good run (ezaia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gaia Valenti

avatar

avatar et crédit : dua la queen, subutex de mon kokoro.
messages postés : 31
à East Gippsland depuis le : 09/04/2018
quartier de résidence : l'sud.
métier, études : vendeuse de plaisir pour ta bouche (des milkshakes quoi).
MessageSujet: we had a good run (ezaia)   Ven 13 Avr - 21:36

​tu sais pas ce que tu fous la, Gaia. tu sais pas ce que tu fous devant cette porte alors que t’oses même pas frapper. il est sept heures du matin, putain. t’as marché jusqu’ici. tu sais même pas pourquoi. tu sais jamais rien de toute manière. t'as envie de mettre ça sur le compte de l'alcool, sur le compte de l'heure qu'il est. t'as pas envie d'assumer la responsabilité de cette décision stupide. toute la coloc doit être en train de dormir, en plus. ou peut-être que t’auras de la chance. ouais, peut-être qu’Helios s’est levé tôt pour préparer le p’tit déj à la bande, en se disant qu’il ferait un putain de bon père de famille. ça t’arrache un sourire. tu sais pas ce qu'il deviendra plus tard, ce gosse, mais t'arrives tellement pas à l'imaginer en train de changer des couches. même s'occuper d'un chien, il aurait du mal, tu crois. tu te dis qu'il est peut-être possible qu'ils soient tous restés éveillés, à fumer en regardant des films d’horreur bidons. ouais, t’espères que ça sera le cas, qu’ils seront tous là : Anja, Sun, Kit, Helios et même lui. tu devrais pas. tu devrais pas espérer qu’il soit là. en vrai, c’est lui qui te fait hésiter. avant, t’aurais frappé comme une forcenée jusqu’à réveiller tout le monde. sauf que là, tu sais même pas pourquoi t’es venue, Gaia. toi aussi, t’as des colocs que tu considères comme ta famille. toi aussi, t’as un appartement à toi, qui est même pas si loin que ça, en vérité. alors pourquoi t’es venue, t'en sais rien. ça n’a aucun sens pour toi. la nuit passée, t’es allée boire dans un bar que tu connaissais pas. t’as parlé avec des gens que tu connaissais pas. t’as bu des cocktails qu’eux non plus, tu ne connaissais pas. y a quelques semaines, c’était pas comme ça. y a quelques semaines encore, t’allais dans cette même boîte de nuit, prendre les mêmes boissons servies par le même barman, accoudée au même endroit du comptoir. y a quelques semaines, tu savais pas qu’Anja craquait sur le mec que tu draguais en soirée depuis un moment déjà. c’était pour rire, ce jeu de séduction à la con, mais tu peux pas t’en empêcher, Gaia, de te sentir un peu coupable. chaque fois, tu préparais de pick-up lines de pire en pire, juste pour voir la réaction de ce gars. puis quand t'en avais marre, t'allais danser pour mieux revenir deux heures après. t’as ce pincement au cœur et tu ne saurais même pas l’expliquer. tu soupires. tu baisses la tête. t’es bête. t’as rien à faire là, Gaia. faut que tu te barres avant qu'il ne soit trop tard, avant qu'ils ne se réveillent vraiment. avant que tu ne doives commencer à t'expliquer réellement. tu relèves les yeux vers cette porte. c'est une bête porte, banale, en bois, un peu usée par le temps et les différents colocataires qu'elle a dû voir au fil des années. tu secoues doucement la tête. mais qu'est-ce que tu fous là, putain ? qu'est-ce que t'aurais fait si t'étais tombée nez à nez sur Ezra, hein ? pauvre conne. il est temps de partir, Gaia. il est temps d'aller dormir. tu tournes les talons, enfin décidée à ne pas t'enfoncer plus dans ta connerie. un petit sourire aux lèvres, tu t'imagines les scénarios que tu as évité. t'imagines la tête d'Anja qui sort du lit, l'expression d'incompréhension de Sun et le sourire de gamin d'Helios. ce que t'imaginais pas, par contre, c'était la tête d'Ezra. t'as arrêté d'aller au club. t'as fait exprès de passer à l'appartement les heures où tu étais certaine de ne pas le croiser. t'as fui comme une gamine, Gaia. la culpabilité a parlé.
t'arrives au bout du couloir.
quelqu'un est là.
tu perds ton sourire.
surprise.
un « oh. » presque inaudible sort de ta bouche. suivi d'un
« ... merde. »

plus besoin d'imaginer la tête d'Ezra à sept heures du matin.
parce qu'il est là.
juste en face de toi, Gaia.
et merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
we had a good run (ezaia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» oh sometimes i get a good feeling[17/05 à 13h46]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▴ THE BAY OF THE WHALES :: EAST GIPPSLAND :: LE SUD DE LA VILLE-
Sauter vers: