AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM

Partagez | 
 

 movie night ft. la coloc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anja Cepek

▴ AMBASSADRICE DU MOIS ▴

avatar

avatar et crédit : pyper smith//afanen
messages postés : 82
à East Gippsland depuis le : 04/04/2018
quartier de résidence : l'sud, y'a qu'ça d'vrai right ?
métier, études : t'as jamais eu l'projet d'faire d'grandes études, anja, non, dès qu't'as pu, les gars et toi, vous avez ouvert l'salon d'tatouage. pis, bah, la weed, ça f'sait déjà quelques temps qu'vous la vendiez aux crétins. mais toi, t'avais aussi b'soin d'ton indépendance, alors t'es aussi mécanicienne quand t'as l'temps (enfin, quand t'as pas la flemme, surtout).
MessageSujet: movie night ft. la coloc   Sam 7 Avr - 19:07

movie night
we are young, we run free,
keep our teeth, nice and clean,
see our friends, see the sights, feel alright,
we wake up, we go out, smoke a fag,
put it out, see our friends,
see the sights, feel alright,


movie night. movie night, pour toi, anja, ça sous-entend être à moitié allongé sur tous les gars, les yeux rivés sur l'écran qui passe un film que t'as probablement déjà vu trois ou soixante-dis fois, tandis que sun t'fait des papouilles sur l'bras et qu'hélios roule un énième pétard. ce soir, c'est toi qu'a choisi l'film. t'as fais valoir ton manque d'une troisième jambe et, par extension, ton vote bien plus important que les leurs, et si ça n'a pas marché au début, il t'a seulement fallu faire un peu les yeux doux pour qu'ils finissent par accepter. bon, en même temps, t'as voulu regarder harry potter quatre. dur de pas accepter, hein ? t'es totalement concentré dans l'film, imperturbable, alors qu'le joint glisse enfin entre tes lippes. rien n'pourrait vraiment te déranger, en soit ; et c'est pour ça qu'tu t'sens sereine : les soirées avec tes quatre meilleurs potes sont probablement les meilleurs que t'ai pu vivre. parce que y'a à la fois du pop corn qui traverse la pièce, et en même temps, un calme olympien. une des rares fois, d'ailleurs, où vous êtes suffisamment calme pour n'pas vous entretuer. bon, anja, arrêtes d'monopoliser l'joint là, fais tourner ! tu roules des yeux en entendant sun, et lui tend l'joint, au moment exact où toutes les lumières s'éteignent, ainsi qu'la télévision. sans raison, juste, comme ça. d'un coup y'avait du son, et soudainement, t'es bloquée dans ton mouvement, les sourcils froncés, alors qu'une panne de courant vient d'arriver. au fond, c'est habituel, disons que depuis les quelques années qu'vous vivez ensemble, c'est pas la première fois. l'seul truc, en fait, c'est qu'tu sais qu'il fait super froid dehors. et qu'si l'courant a été coupé, c'est aussi probablement l'cas d'la chaudière. c'qui veut dire que, d'ici dix minutes, vous serez en train d'vous les peler ; et qu'demain matin, la douche s'fera à l'eau froide. okay, les gars. j'dois tuer qui pour n'pas avoir payée la facture d'ce mois-ci, en fait ? qu'tu grognes en t'levant, te plaçant face aux quatre garçons, les mains sur les hanches. p'tain, anja, on dirait presque une maman, comme ça.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun Dalorri

avatar

avatar et crédit : Simone Nobili - cranberry
messages postés : 70
à East Gippsland depuis le : 05/04/2018
quartier de résidence : sud
métier, études : dessine sur des peaux à l'encre qui s'efface pas - vend de l'herbe et de la poudre dans l'arrière boutique
MessageSujet: Re: movie night ft. la coloc   Dim 8 Avr - 0:26

movie night


Clairement Anja était dans l'abus. Déjà elle avait usé de ses charmes pour choisir le film parce qu'elle avait des envies d'adolescentes, en plus elle avait crisé de ouf pour se mettre pile entre Sun et l'accoudoir, du coup le Sun se retrouvait collé entre elle, son bras surtout et Helios de l'autre coté. Autant dire niveau place c'était pas le top. Surtout qu'elle avait tendance à bouger en matant. Malgré le calme apparent, il bouillait le Sun. Il n'aurait aimé être ailleurs sous aucun prétexte. Il adorait ces soirées passées tous ensemble dans le calme. Elles étaient rares avec le taf d'Ezra, leurs soirées respectives, leurs vies. Il soupire en fixant l'écran. Il n'est pas fan du film, ses doigts grattent la peau d'Anja. Un coup d'oeil à Kit de temps en temps.

A un moment, une montre sonne. Il est minuit. Et juste après le courant s'éteint. Un silence sourd. Plus rien. Immédiatement, il est sur ses pieds, repoussant Helios peut etre un peu violemment. Woah. Ils n'ont plus de lumières. Il teste les boutons. Rien ne marche. Un coup par la cuisine lui indique que les lampadaires fonctionnent, que chez les voisins ça marche aussi. Anja rale. Il essaie de réfléchir. Quand est ce qu'ils ont été déposer de l'argent. "Ezraaaaaa t'as foiré !" Les factures, l'argent, le bordel administratif d'habitude c'est lui qui gère. S'il a un problème il consulte Helios. Eventuellement lui. Mais là ça commence à faire beaucoup, c'est déjà arrivé y a deux mois. Sans parler de la licence pour le salon qu'ils ont fait un mois en retard. Il grogne, attrape un pull qui est à quelqu'un sans doute ( Kit ) et ouvre le tableau électrique. Oui il croit encore à la panne. Il appuie une fois, deux, que dalle. Bon ça craint. "Sérieux les gars ! Ezra ! Qu'est ce que vous avez encore foutu ?" Il les rejoint, se relaisse tomber à sa place, récupère le joint pour tirer dessus avec un soupire. Et il recroise le regard d'Anja. "Quoi ? Me regarde pas comme ça, c'est pas moi qui suis responsable de ce bordel." Parce que c'est bien connu : à part de sa bite, Sun il est pas responsable de grand chose.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helios Bora

avatar

avatar et crédit : dean, ©acrylic moon.
messages postés : 24
à East Gippsland depuis le : 07/04/2018
MessageSujet: Re: movie night ft. la coloc   Dim 8 Avr - 2:44

une soirée comme y'en a peu. trop peu. tous se retrouver à l'appartement pour un moment posé. c'est quasi impossible la plupart du temps. ezra jamais là. les plans divers. les soirées qu'ils veulent plus mouvementées, parfois. mais ce soir, le programme est tout fais. planifié depuis des jours. y'a juste le film qu'il restait à définir. et y'a anja qui a bien joué. yeux doux. battement de cils. et hop, c'était à elle de choisir. choix correct. l'un des harry potter. il n'peut pas refuser, hélios. c'pas comme s'il les avait tous regardé des dizaines de fois. comme si ces films avaient bercés une bonne partie de sa vie. gamin presque nostalgique en s'disant que c'est fini. bouclé. alors ce soir, ils se posent tous dans le canapé. place choisies pour certains, imposées pour les autres. hélios, il s'retrouve au beau milieu d'tout l'monde. centre du canapé. pas des masses de place. les gars qui s'étalent un brin trop à ses côtés. mais il ne dit rien. ne se plains pas. les yeux qui passent de l'écran au joint qu'il confectionne minutieusement. c'est lui qui s'en charge la plupart du temps. lui qui a l'honneur de l'allumé. d'tirer la première latte dessus, aussi. épais nuage qu'il recrache dans les airs. l'odeur qui embaume directement les sens. et en un rien de temps, le joint passe de mains en mains. de lèvres en lèvres.

l'film continu. les dialogues se succèdent. et d'un coup, plus rien. les voix d'anja et sun qui résonnent. tout simplement. sun qui bondit. pousse hélios en même temps. le corps d'hélios qui bascule quelque peu. pas prêt à c'mouvement. alors il grogne. doucement. sourcils froncés et regard porté sur la silhouette du gamin devant lui. calme toi putain, t'as peur du noir ou quoi ? et y'a sun qui garde espoir. qui s'dit que c'est peut-être juste les plombs qui ont sautés. si seulement. mais c'pas la première fois qu'ce genre de merde leur arrive. l’électricité leur a déjà été coupé plusieurs fois. l'eau pas encore. heureusement. à la fin, ils s'y habitueront, sûrement. ou ils apprendront juste à penser à payer ces putains de facturer. rôle d'ezra. de base. mais au lieu d'faire comme les autres, d'lui lancer la faute, il s'contente de tourner la tête vers lui, hélios. simple regard. aucun mot qui ne franchit ses lèvres. ezra aurait du y penser. les autres auraient pu y penser. alors hélios, il sort son téléphone de sa poche. fouille dans les applications jusqu'au moment où un faisceau lumineux apparaît dans la pièce. lampe torche. et hélios, il passe le flash sur le visage des deux personnes à sa gauche. les deux qui râlent, déjà. la prochaine fois on mettra un post-it sur l'frigo putain. et dès demain on règle ça. j'ai pas envie d'me geler l'cul pendant des jours. le souffle qui franchit ses lèvres. bref soupire. il se lève hélios, à son tour. portable en main. on a des bougies quelque part ? parce que ouais, l'principal souci en c'moment, c'est le manque de luminosité. c'est pas l'froid qui va prendre possession de l'appartement d'ici quelques heures. pas non plus le manque d'eau chaude demain matin. hélios, il reste calme. pour l'moment. parce que c'genre de situation, il commence à y être habitué. l'regard qui se pose finalement sur sun. sun qui se décharge totalement. comme trop souvent. ça sert a rien d'vouloir trouver un coupable. ça n'changera rien. l'ton neutre. ça aurait pu être sec, pour faire comprendre qu'ça ne sert à rien de s'énerver. ou de vouloir mettre la faute sur quelqu'un. sur ezra pour l'coup. parce que c'pas ça qui améliorera la situation. qui ramènera l'courant. l'chauffage. la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezra Bishop

avatar

avatar et crédit : will. (bonnie)
messages postés : 14
à East Gippsland depuis le : 05/04/2018
quartier de résidence : southside.
métier, études : barman.
MessageSujet: Re: movie night ft. la coloc   Mer 11 Avr - 19:17


MOVIE NIGHT

il observe ezra, perché sur l’accoudoir alors qu’ils sont tous affalés sur le canapé entrain de se chamailler comme des gosses. pour une fois il est là, il a accepté de participer à cette stupide soirée cinéma où il sait déjà qu’il ne va pas regarder la moitié des images qui vont défiler sur la télé, mais il fait un effort, parce qu’il sait ezra. il sait qu’il n’est jamais présent, qu’il n’accepte pas les soirées à l’appart parce que derrière c’est encore lui qui va ranger, il sait que parfois ils ont l’impression de vivre avec leur père mais en même temps c’est pas tellement faux. mais ce soir il a décidé d’accepter de faire partie de la bande, parce qu’au fond il aime voir kit s’émerveiller devant les couleurs qui défilent devant lui, il aime entendre sun et hélios se battre pour savoir quelle maison et la meilleure et surtout il aime le moment où l’excitation d’anja va retomber et qu’il va devoir la porter pour la déposer dans son lit alors qu’elle sera profondément endormie. il en sourit presque, un rictus fera office de sourire alors qu’il porte sa bière à ses lèvres. enfin ça c’était avant que les plombs sautent et il ferme les yeux ezra parce qu’il sait. il a oublié, encore. déjà les plaintes s’élèvent dans la pièce alors que sa tête se tourne en direction de la cuisine et sans la voir, il peut deviner où l’enveloppe contenant le rappel de facture impayée trône. mais c’est pas de sa faute à ez parce qu’il doit toujours penser à tout et que oui, au bout d’un moment certaines choses lui sortent de la tête. parce qu’il n’y a pas que l’électricité, il y a l’eau, puis le chauffage, internet et puis il y a tous les autres trucs à côté : leur rappeler de changer leurs draps, de mettre le linge sale dans le panier pour qu’il puisse descendre faire la lessive, leur demander de passer l’aspirateur, d’aérer l’appartement après avoir fumé leur merde, c’est trop, même pour lui c’est trop et entendre sun tout lui balancer à la gueule c’est beaucoup beaucoup trop. « ferme ta grande gueule sun, parce que je te promet que si tu le fais pas tout seul, je vais t’apprendre. » sa mâchoire se contracte, ses poings se serrent et il n’y a pas besoin de lumière pour sentir la colère émaner de son corps, il se lève ezra, il se lève pour s’approcher dangereusement de sun et si la lumière était présente, chacun pourrait admirer ses beaux yeux bleus passer à un noir profond de haine. « si jamais je t’entends encore une seule fois l’ouvrir, je t’encastre dans le mur. » c’est dangereusement calme qu’il se dirige dans la cuisine, parce qu’il ne peut pas exploser, il ne peut pas les laisser voir cette part d’ombre qui le bouffe, c’est déjà arrivé et c’est pas beau, c’est vraiment pas beau. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: movie night ft. la coloc   

Revenir en haut Aller en bas
 
movie night ft. la coloc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» My first movie :p
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▴ THE BAY OF THE WHALES :: EAST GIPPSLAND :: LE SUD DE LA VILLE-
Sauter vers: