AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM

Partagez | 
 

 oh la belle vie - alma & sun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sun Dalorri

avatar

avatar et crédit : Simone Nobili - cranberry
messages postés : 70
à East Gippsland depuis le : 05/04/2018
quartier de résidence : sud
métier, études : dessine sur des peaux à l'encre qui s'efface pas - vend de l'herbe et de la poudre dans l'arrière boutique
MessageSujet: oh la belle vie - alma & sun   Jeu 5 Avr - 20:24

oh la belle vie


La semaine avait été longue, longue, ses journées remplies de ce connard macho raciste homophobe qui lui avait filé plus de mille dollars pour son tatouage tigre dans le dos. Toute la semaine il s'était contenu. Il n'avait pas rétorqué à ses répliques sur les salopes de femmes, sur les gays bons à aller en enfer, sur sa femme qui avait fait de la merde à manger. Sun aurait pu raté son tatouage. Mais non. Après cinq séances de quatre heures chacune, l'animal était beau, fier dressé, encore un peu rouge mais magnifique et il pouvait être fier de lui. Il l'avait pris en photo en lui conseillant de bien se laver désinfecter tout ça le bla bla habituel. Seulement quand l'autre avait osé dire à Sun qu'il était hors de question qu'il se masturbe sur son dos tatoué, le jeune homme avait explosé. Il y avait eu des cris, des insultes, des lancers de flacons d'encre sur le jean de l'autre, qui avait fini par partir en courant le ventre encore nu et sans chaussettes. Un connard pur et dur et il ne l'avait pas supporté. Heureuse soit Alma de ne pas subir les gens s'était-il dit en passant la récupérer.

Sur le trajet ils n'avaient pas beaucoup parlé, se laissant porter par le bus qui les conduisait vers la boîte de nuit. L'avantage d'arriver tôt en boîte, ils n'avaient pas fait la queue et il n'y avait pas encore énormément de monde. Il l'avait conduise jusqu'au bar, avait râlé encore sur le prix des consommations et comme d'habitude ils avaient pris des jus de fruits. Comme d'habitude une fois installé, Sun avait sorti sa flasque de vodka pour en verser dans son verre de cranberries et voilà la soirée pouvait commencer pour de vrai. Les yeux fatigués il avait regarder Alma. Elle aussi avait semblé fatigué. Il se demandait ce qui s'était passé dans sa semaine à elle. La pauvre était loin de chômer avec ses frères, ses soeurs, sa famille en générale et en prime son taf. Il compatissait. Il aurait dû prendre un joint se dit-il en avalant une seconde gorgée. Du coup de l'oeil il guettait les gens qui entraient dans la boîte. Pas encore envie de danser, plus de bien se faire baiser ce soir. Il passa une main dans ses cheveux, observa la jeune fille à ses cotés. "Bon toi d'abord. C'était comment cette semaine ? On s'est à peine vu, j'ai eu un emploi du temps de dingue. Raconte, qu'est ce qu'il s'est passé ?" Quoi de plus que les autres semaines ? Un drame ? Ou les drames habituels ?

Codage par Libella sur Graphiorum


@Alma Fernandes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma Fernandes

avatar

avatar et crédit : hedgekey
messages postés : 80
à East Gippsland depuis le : 28/03/2018
quartier de résidence : north side bitch.
métier, études : un jour t'es serveuse en boite de nuit, le lendemain caissière. tu gardes jamais un boulot bien longtemps. depuis quelque mois, t'es surveillante dans un lycée.
MessageSujet: Re: oh la belle vie - alma & sun   Ven 6 Avr - 13:25

Il est encore tôt. La boîte n’est toujours pas blindée. Les videurs dehors ne servent pas à grand-chose pour le moment. East Gippsland est une petite ville, seuls les clients habituels se présentent devant la porte de ce temple de la nuit. De toute façon, dans ce genre d’endroits, on ne devient pas habitué, on l’est comme une évidence depuis le jour de l’opening. A l’intérieur, les visages te sont familiers et, s’ils ne le sont pas, c’est qu’ils sont louches. Tu es fatiguée. Ta semaine était épuisante. 
La fille à la jupe trop courte se déhanche. Le garçon à la chemise satinée la repère. Ils se sourient. Il fait semblant de savoir danser. Elle a l’air faussement surprise. Tout le monde sait comment la soirée se poursuivra. Et comment cette histoire sans début se terminera. Ces deux noctambules ne se feront croire qu’ils vivent un moment de grâce absolument unique. La vodka mixée à de la musique cheap aidant à créer ce genre d’illusions… Au loin tu aperçois aussi celle qui était la fille canon du lycée. Elle a eu son bac il y a 12 ans. Peu importe ! Une réputation, comme un patrimoine, peut être fructifiée. Elle a un peu perdu en fraîcheur ? Et alors ? Elle s’en fout. Elle papillonne de table en table. Elle parle si fort qu’elle arrive à allumer deux ou trois mini-étincelles dans les yeux d’un mec qui n’envisagera jamais de la revoir, mais qui est ravi de l’avoir croisée. Elle dit qu’elle ne veut pas d’enfant. Elle ment et elle ne s’en rendra compte que trop tard. Elle est cette fille qu’on conjugue à la tristesse. Puis y a Sun et toi, tout aussi paumés que les autres, mais vous, au moins, vous avez le mérite d'en être conscient. 
Ton ami te demande de tes nouvelles. Vous n'avez pas trop eu l'occasion de vous voir cette semaine. Tu secoues la tête avant de prendre la paroles. Trop de boulot. Y a eu une journée porte ouverte au lycée hier. On  a du la préparer et la gérer. Et puis... Tu marques une pause. Tu prends une petite gorgée de ton verre de vodka coca. T'as jamais douter de Sun. Tu n'as jamais réticente quand au fait de te confier à lui. Tu sais qu'il peut garder un secret, mais là, ça ne te concerne pas vraiment... Ca concerne ta petite soeur. Tu te pinces la lèvre inférieure. Et puis merde... Nala est enceinte et elle peut plus avorter. Tu lâches la bombe avant de ramener une nouvelle fois ton verre à tes lèvres. Ca te pesait trop de le garder pour toi. Puis ça finira par se savoir. Mais n'en parles pas à Pal s'il te plait. C'est mieux que ce soit Nala, Maja ou même toi qui lui annonce. Sinon, toi ça va? Tu demandes quand même. Comme pour changer de sujet, parce que tu sais pas forcément quoi ajouter par rapport à la grosse de ta soeur de seize ans. Puis aussi, parce que ça t'intéresse, même si tu vois que mis à part le fait qu'il soit fatigué Sun a l'air de bien aller. Tu l'connais assez pour pouvoir deviner quand il a des soucis.



@Sun Dalorri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun Dalorri

avatar

avatar et crédit : Simone Nobili - cranberry
messages postés : 70
à East Gippsland depuis le : 05/04/2018
quartier de résidence : sud
métier, études : dessine sur des peaux à l'encre qui s'efface pas - vend de l'herbe et de la poudre dans l'arrière boutique
MessageSujet: Re: oh la belle vie - alma & sun   Sam 7 Avr - 19:12

oh la belle vie


Sans y faire vraiment attention, Sun regarde le barman. Il se l'est déjà fait la semaine dernière. Ils se sourient puis il détourne le regard, se reconcentre sur Alma. La pauvre a l'air en effet épuisé. Il a un sourire compatissant alors qu'il sort sa carte bleue pour payer les premières bières. Ils commencent toujours doucement. Il sait très bien qu'Alma n'a pas que des jours façiles. Sa famille est nombreuses et les rentrées d'argent rares. Des fois Sun se demande comment ils font pour faire les courses. Et ça lui rappelle que lui même doit les faire. Il regarde ses cheveux. Elle n'est pas allé chez le coiffeur depuis un bail ou alors il est nul. Il en oublierait presque ses propres problèmes. Parce qu'à insulter son client il en a oublié le pourboire. Théoriquement tout est parti dans les caisses de la boîte. En vérité il sait bien que ce client va les aider à refaire leur stock d'herbe qui a pas mal décliné ces temps ci. Ils ont beaucoup plus vendu que prévu. Il s'allumerait bien une clope songe-t-il, ouais même s'ils sont à l'intérieur. Il tapote sur le comptoir. Envie de danser.

Du moins avant qu'Alma balance la bombe nucléaire de tous les temps. Sun ouvre la bouche, oublie de la refermer, porte à la main à ses lèvres pour les couvrir, rit un peu, choqué, déçu, passe ses doigts dans ses cheveux, repose le coude sur le comptoir. "Mais non ..." Un instant interloqué il ne réagit même pas de suite quand le barman pose leurs verres et sa carte sur le comptoir. Nala, c'est la petite Fernandes. A son souvenir elle a quinze ans p'têt seize à tout péter. Il tend le bras, lève le coude, boit une bonne gorgée. Ca le fait rire. Un instant il est tellement heureux d'être un mec. Il reporte son attention sur Alma. Tu m'étonnes qu'elle soit au bout de sa vie la pauvre. Il repose sa main sur son épaule. "Non mais on s'en fout de moi ma belle, parle moi d'elle plutôt elle va comment ?" Un connard mais pas à ce point quand même. Ca l'inquiète un peu. Nala elle est toute petite. Trop même. "Ca craint mais attends elle a quel âge ? Seize c'est ça ? Et pardon mais ... de qui ?" Voilà donc le choc a fait place à la volonté d'avoir des trucs à raconter en rentrant parce que Sun et les raggots c'est une grande histoire. Nouvelle gorgée. "C'est ouf ... du coup c'est quoi le plan ? Elle va le garder ?" Aucun respect pour la vie privée. Il veut savoir.



Codage par Libella sur Graphiorum


@Alma Fernandes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: oh la belle vie - alma & sun   

Revenir en haut Aller en bas
 
oh la belle vie - alma & sun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BELLE TAPISSERIE
» Une très belle peinture
» Belle étalon cherche femme...xD
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~
» A moitié Belle...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▴ THE BAY OF THE WHALES :: EAST GIPPSLAND :: LE SUD DE LA VILLE-
Sauter vers: