AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM

Partagez | 
 

 back in those times. (freya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cid Harrington

avatar

avatar et crédit : hammer, hershelves (avatar).
messages postés : 36
à East Gippsland depuis le : 28/03/2018
âge : 32
quartier de résidence : quartier ouest, un studio.
métier, études : ornithornitologue.
MessageSujet: back in those times. (freya)   Jeu 5 Avr - 8:45

Il a toujours aimé la plage. D'East Gippsland, c'est sans doute les paysages qu'il préfère. Les fouler à nouveau lui paraît pourtant irréel. Hier encore, il naviguait entre l'Irelande et l'Ecosse à étudier les oiseaux les plus spectaculaires qu'il n'ait jamais vu. Hier encore, il voyageait dans le Monde entier et puis, tout a basculé. Un décès vous force à faire des choix, à revoir l'ordre de vos propriétés. Alors ses valises sous le coude, il a emprunté des chemins dont il n'avait plus l'habitude pour se retrouver ici, face à l'océan. Il aime East Gippsland, ça va sans dire. Les souvenirs y sont trop nombreux pour chasser à jamais ces territoires de sa pensée. Il y revient fréquemment pour ne jamais reproduire les erreurs de son aînée. Il aime sa famille avec une tendresse toute particulière. Régulièrement, il leur rapportait objets et photos de ses voyages les plus improbables. Il aime son métier par-dessus tout.. mais la mort tend son voile sur sa famille et pèse sur ses épaules. Parce qu'à perdre son père, il a réalisé brusquement qu'il n'était pas immortel, lui non plus. Fuir son cancer en vivant toujours plus fort et rapidement ne fait que masquer la brume qui se lève derrière lui. Et l'y voilà, plongé jusqu'au coup. Sans savoir pourquoi, ni comment.. à se poser des tonnes de question. La condition humaine est compliquée, un savant mélange d'interrogations et de manque. Et s'il mourrait aujourd'hui, à qui manquerait-il ? Pieds dans l'eau, il marche sans regarder la destination. Ici, il est né, ici, il doit sans doute mourir également. Cercle vicieux, mais cercle fermé. Il soupire, levant les yeux face à l'horizon infini. La respiration coupée, légèrement saccadée. Il avait oublié la beauté du paysage australien, oublié à quel point East Gippsland pouvait être magique. Un bruit, pas loin, attire son regard. Une silhouette familière.. son ventre qui se tord. Le poids du passé qui se fait toujours plus lourd. Des sentiments contradictoires qui naissent en lui quand son regard glisse dans ses yeux. Elle le reconnait aussi, ils ne se sont sans doute jamais oubliés. Il lève sa main, sans dire un mot. Par pudeur, il garde ses distances. Elle s'approchera, si elle le souhaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: back in those times. (freya)   Jeu 5 Avr - 11:31

L'eau salée te caressait les pieds. Tes yeux perdus dans l'immensité de l'océan. Tu venais souvent contempler ces paysages histoire de ne plus penser à rien. Te vider la tête, voilà ce qui était important en ce moment. Autant le dire, entre le travail où tu assistes parfois à des scènes que tu n'aurais jamais cru possible et ton père livrant toujours une guerre contre les Adkins, tu ne savais plus trop que penser et comment agir. Tu restes ainsi pendant un moment. Tu ne saurais dire combien de temps. Quelques minutes, une heure ? Tu baisses le regard. Tes pieds se fondaient dans le sable. Le vent caressait tes courts cheveux. Il était maintenant plus que temps de rentrer chez toi. Rêvasser, tu ne pouvais pas le faire à longueur de journées. T'avais encore un dossier sur lequel tu devais travailler. Tu l'avais repris à la maison, espérant trouver un peu de temps pour te pencher sur le sujet. Tu finis enfin par décrocher tes yeux de l'eau. Ton moment de répit est à présent derrière ton dos, tes problèmes, ta vie quotidienne reviennent progressivement. Tes pas te guident vers le sable sec et chaud. Une silhouette qui ne t'es pas inconnue se dessine devant toi. Tu le reconnais de suite. C'est la boule au ventre, des questions plein la tête et une rancœur refaisant surface d'outre-tombe que tu lui fais un signe de la main, ne sachant pas trop si tu dois aller à sa rencontre ou fuir. Cid, tu ne l'avais pas oublié, loin de là. Tu étais jeune. Tu étais amoureuse. Vous avez vécu cet amour dans le secret le plus total. Il a fini par te laisser là, sans aucune explication avant de partir vers d'autres horizons. Et si tu avais fini par tourner la page, l'idée de mentir continuellement à ta meilleure amie ne te faisait pas plaisir. D'autant plus que tu n'avais aucune explication pour justifier cet acte. Sans vraiment t'en rendre compte, te voilà plus proche de lui que ce que tu n'aurais voulu, la bouche ouverte, prête à laisser passer un son, n'importe lequel. « Tu ... euh ... Tu es revenu ? » Ce fut la seule chose qui sortit difficilement de ta bouche, écorchant au passage tes lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Cid Harrington

avatar

avatar et crédit : hammer, hershelves (avatar).
messages postés : 36
à East Gippsland depuis le : 28/03/2018
âge : 32
quartier de résidence : quartier ouest, un studio.
métier, études : ornithornitologue.
MessageSujet: Re: back in those times. (freya)   Jeu 5 Avr - 11:43

Il y a le passé et tout ce qu'on en a fait, l'histoire et tout ce qu'il nous manque également. Il y a également les occasions manquées et les hasards qui se dressent sur nos chemins, tels des obstacles qui paraissent parfois impossible à surmonter. Et puis, il y avait, quelque part entre les regrets et l'incertitude, les sentiments qu'il éprouve à l'adresse de la jeune femme qui lui fait à présent face. Comme le boomerang lancé au hasard, celui qui revient quand on s'y attend le mien. Il accepte l'ironie de ces retrouvailles avec un léger sourire sur les lèvres, levant sa main à mi-hauteur par politesse plus que par invitation. Elle l'imite, mais sans s'en rendre compte sans doute, elle fait un pas puis deux en sa direction. Il peut encore fuir, mais son corps tout entier est paralysé. Le souvenir d'un amour de jeunesse, tendre et doux, à l'image de ceux qu'ils étaient. Un amour secret, un amour compliqué mais bien réel, bien concret. Et puis, le hasard qui s'était à nouveau imposé et la maladie qui s'était manifestée. Le besoin de fuir, d'oublier, d'effacer l'addition et de tout recommencer ailleurs... il avait fui, sans jamais lui dire pourquoi. Elle est pourtant là, à présent, face à lui, la voix tremblante quand elle lui demande Tu ... euh ... tu es revenu ? il ne fait pas le fier pour autant, souriant à peine. Il passe une main dans ses cheveux, maladroitement, laissant sa paume se coincer sur sa nuque, esquissant un simple mouvement de recul. Oui.. oui, je suis là. curieuse ironie. Il regarde autour d'eux, les issues de secours sont nombreuses mais il ne bronche pas. Le besoin viscéral d'aller au bout de cette rencontre, sans doute. Comment tu vas ? il lui demande, le plus naturellement du monde possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: back in those times. (freya)   Jeu 5 Avr - 20:48

Le temps à fait son oeuvre. Tu es passée à autre chose. Tu n'oublies néanmoins pas les doux moments passé aux côtés de Cid. Mais tu n'oublies encore moins la manière dont il t'a laissé. Les explications à tes questions sont absentes. Tes yeux plongés dans les siens, tu ne sais exactement que répondre à sa question. Comment allais-tu au juste ? Tu avais envie de hausser le ton, de lui crier toutes les injures de la planète. Tu mourrais d'envie de lui faire comprendre que de te laisser sans réponse, tu ne l'avais toujours pas digéré. Mais tu n'en fis rien. Tu ne sais pas pourquoi à son contact, tu restes toujours aussi calme, aussi posée. « Ça va bien et toi, après tous ces voyages, comment ça va ? » Quelque part, tu lui lançais subtilement la perche. Peut-être n'était-ce pas encore assez évident. Tu écartes une mèche de cheveux de ton visage pour la glisser derrière ton oreille avant de reprendre la conversation. « Cid. J'peux te poser une question ? » Tu ne lui laisses pas le temps de te répondre. Parce que quoi qu'il dise, tu as peur de ravaler la question et de ne jamais plus la lui poser. « Après tout ce qu'il s'est passé et les mensonges que j'ai fait à Daisy et toi aussi, d'ailleurs, pourquoi tu ne m'as jamais donné une explication valable à ça ? » T'avais pas trop envie de prononcer le mot rupture. T'avais pas tant envie que ça d'avoir une réponse. T'avais plutôt envie de partir. De lui tourner le dos et de prendre tes jambes à ton cou. Tu visage s'est tourné vers le reste de la plage. T'as hésité. Consciente que ça te mettait plus mal à l'aise qu'autre chose - et lui aussi sans aucun doute, tu as préféré reprendre ta question. L'annuler, en quelque sorte. Remonter le temps. « Laisses tomber. » Tu as soupiré. Il y avait là comme un mélange de soulagement et de sentiment d'être totalement perdue. « Dis-moi plutôt comment s'est passé ton périple ! Dis-moi ce que tu as vu, tu veux bien ? » Un léger sourire vint étirer tes lèvres comme pour détendre l'atmosphère. T'étais prête à l'écouter comme il pouvait le faire autrefois. Les yeux rivés sur lui. Détaillant chacune de ses expressions.
Revenir en haut Aller en bas
Cid Harrington

avatar

avatar et crédit : hammer, hershelves (avatar).
messages postés : 36
à East Gippsland depuis le : 28/03/2018
âge : 32
quartier de résidence : quartier ouest, un studio.
métier, études : ornithornitologue.
MessageSujet: Re: back in those times. (freya)   Mar 10 Avr - 14:26

Il se laisse guider par son propre corps, sans être certain de faire le bon choix. Il sait qu'il n'est pas honnête dans toutes ces histoires, qu'il n'a pas été le mec bien qu'elle méritait. Il n'avait pas eu à coeur de lui donner des raisons valables à leur rupture et quelque part, il en souffrait encore aujourd'hui. Avait-il seulement réussi à l'oublier ? Jamais. C'est sans doute ce qui nous pend au nez quand on s'accroche à un passé qui n'existe déjà plus que dans nos souvenirs. Mais il l'avait aimée, vraiment. Comme personne d'autre avant elle.. et s'ils avaient souffert de devoir garder le secret sur ce qu'ils partageaient, il n'en restait pas moins qu'elle avait été la première à faire s'animer son coeur. Alors oui, quand elle s'approche de lui, tout ce qu'ils ont pu vivre lui revient en pleine tronche. Il regrette la manière dont tout s'est terminé, mais pas de l'avoir préservée de ce qui l'attend, invariablement. La mort comme seul cadeau, c'est tout ce qu'il pouvait lui offrir à l'époque et tout ce qu'il pouvait encore attendre aujourd'hui. Alors quand elle lui demande, sur un ton plutôt neutre, Ça va bien et toi, après tous ces voyages, comment ça va ? il a l'impression que le temps a bien fait son travail. Est-elle passée à autre chose ? L'a-t-elle oublié ? Au fond, il espère que c'est le cas. Il n'aimerait pas se sentir coupable d'avoir brisé son coeur aussi violemment. Tout va bien. il ment, effrontément. Parce que la maladie subsiste et lui pourrit toujours la vie. Parce qu'il y a une date de péremption gravée sur sa peau et qu'il ne pourra jamais s'en défaire entièrement. Son destin scellé à l'encre noire, comme tatoué à jamais sur son corps. Cid. J'peux te poser une question ? Après tout ce qu'il s'est passé et les mensonges que j'ai fait à Daisy et toi aussi, d'ailleurs, pourquoi tu ne m'as jamais donné une explication valable à ça ? Son souffle se coupe. Elle ne lui a pas laissé le temps de parler, de répondre. Sa question est tombée, comme ça. Il pensait s'en sortir avec les honneurs mais le coup de massue vient de tomber. Elle en est toujours là, toujours. Lui aussi, finalement. Mérite-t-elle ses vérités ? Il en demeure muet, un instant de trop. Elle secoue son visage, elle dit Laisses tomber. visiblement vexée, presque blessée. Il voudrait rattraper ses erreurs, encore une fois, mais il ne sait pas quoi dire, ni comment s'exprimer. Il reste là, les bras ballants alors qu'elle enchaîne déjà. Dis-moi plutôt comment s'est passé ton périple ! Dis-moi ce que tu as vu, tu veux bien ? Il tousse, ravalant difficilement sa salive. Il recule d'un pas, c'est mesuré. Il a peur d'elle, il a peur de ce qu'il ressent encore. Il souffre sans vraiment vouloir l'admettre. Freya, je n'ai pas d'excuses à te donner, aucune qui puisse justifier le comportement que j'ai eu à l'époque. J'ai simplement pris peur, je t'aimais trop pour.. je t'aimais beaucoup trop pour ça. il dit, sans grandes convictions. "Pour ça", comme si ça pouvait suffire à la rassurer. Il était honnête cependant quand il dit qu'il l'aimait trop. Il avait toujours eu beaucoup d'affection pour elle. J'ai eu peur de ne pas être à la hauteur. comme tous les hommes de son âge, finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: back in those times. (freya)   Jeu 12 Avr - 9:54

Tu n'as jamais oublié la personne qui t'a fait ressentir la première fois tous ces sentiments. Sentir ton cœur battre dans ta poitrine à chaque fois que tu le voyais, avoir des papillons dans le ventre et une euphorie à chaque moment passé à ses côtés. Malgré cette séparation et le fait que depuis tout ce temps, tu sois passée à autre chose, tu n'avais pourtant pas laissé ses souvenirs s'envoler. Cid était le premier que tu aimais réellement. Ce n'étaient pas des mensonges. Tout ce qui se passait entre vous était pur et bien réel. De ce fait, quand il se justifie à toi en te soutenant qu'il t'aimait trop 'pour ça', tu ne comprends pas. Un air mi insatisfait, mi interrogateur s'installe sur ton visage. Quelque part, tu n'avais pas vraiment la réponse à ta question. Qu'il décide d'éluder la question aurait sans doute fait jaillir en toi beaucoup moins de questions à son propos. Et tu ne pu refréner à lui dire ce que tu avais sur le cœur, en cet instant. « Comment ça, tu m'aimais trop POUR ÇA ? » Tu ne comprenais pas sa réponse. Encore moins ce qu'il insinuait. S'il voulait s'expliquer, tu attendais de lui qu'il soit clair ou qu'il te dise simplement qu'il n'a rien à dire. « J'ai du mal à saisir clairement, Cid. » Tu te rapproches. T'avais envie de lui montrer que tu n'étais pas une enfant. Tu pouvais encaisser. Il pouvait te faire confiance. Il ne devait pas avoir peur de toi. « S'il y a une raison, tu peux me le dire, mais ne me laisse pas là, avec une moitié de réponse. » Su le coup, tu te sentais partagée entre le fait de rester près de lui ou de partir et de le laisser là. T'avais l'impression que l'air te manquait. Tes poumons se vidaient de tout l'air qu'ils avaient emmagasinés. Tu ne cessais de te poser des milliards de questions. Était-ce pour quelqu'un d'autre qu'il t'avait laissé ? Te trouvait-il trop jeune ? T'aimait-il vraiment ? Tu n'étais certaine de rien. Et s'il t'avait avoué qu'il avait été effrayé de ne pas être à la hauteur, c'est en te donnant ce genre d'explication trop vague qu'il ne l'était pas. Au fond de toi, tu t'en voulais d'avoir abordé la question. Tu t'en voulais d'avoir lancé cette discussion épineuse. Tu t'en voulais d'avoir ouvert la bouche en quête de réponses sans vraiment avoir mesuré les répercutions des propos qui auraient pu être échangés. T'as regardé tes pieds un instant, comme pour évaluer si tu arriverais à courir pour lui échapper. Tu n'avais qu'une envie, c'était de partir et de te réfugier sous une couverture. Et si tu n'avais pas l'habitude de pleurer, tu l'aurais fait volontiers. Cela dit, tu n'avais pas envie de passer pour une petite chose fragile. Tu as repris la parole avec une voix légèrement chevrotante, évitant au maximum de laisser perler une larme le long de ta joue. « Cid ... Après tout ce qu'il s'est passé, tout ce qu'on a vécu ... » Tu as ravalé ta salive. Tu avais énormément de mal à parler tant la situation semblait tendue. « J'suis plus la Freya de seize ans, j'peux entendre ce que tu as à me dire. » Oui, tu pouvais l'entendre, mais pourrais-tu l'accepter ? Au fond de toi, tu espérais simplement que ce ne soit pas à cause de toi. 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: back in those times. (freya)   

Revenir en haut Aller en bas
 
back in those times. (freya)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!
» Made in Flash Back
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▴ THE BAY OF THE WHALES :: EAST GIPPSLAND :: L'OUEST DE LA VILLE-
Sauter vers: