AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM

Partagez | 
 

 just around the corner (jaeden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: just around the corner (jaeden)   Mar 3 Avr - 13:54

Jaeden & Freya
Vendredi, 18H. C'était l'heure qui sonnait la fin de ta journée. Cette dernière fut d’ailleurs très remplie. Certes, il n’y avait pas eu de course poursuite à l’horizon, mais il y avait eu pas mal de petits cas à régler. Des cambriolages, des petits trafics de drogue, … Ce genre de choses. Tu files au vestiaire pour te changer avant de rentrer chez toi. Tu laisses glisser le linge blanc le long du haut ton corps jusqu'à ce qu'il le recouvre, enfiles un jean et des baskets. Tu en profites pour remettre ta tenue de travail dans ton casier, lui disant au revoir jusqu’à lundi. Tu le fermes après avoir repris ton sac à main. Tu farfouilles dans ce dernier à la recherche de ton téléphone et te voilà en direction de la sortie, surprise de ne pas avoir croisé Jaeden de la journée. Tant mieux, sans doute. L'éviter devenait difficile pour toi. Tu savais très bien qu'entre ta famille et la sienne, il n'y aurait jamais d'accord. Tu sais bien que ta famille sera toujours liguée contre la sienne et inversement. Tu préfères toujours l'éviter autant que possible malgré la difficulté de la tâche. En effet, tu avais parfois l'impression que l'univers tentait de vous rapprocher l'un de l'autre, qu'il cherchait à vous amener à vous rencontrer à longueur de temps. Ce n'était d'ailleurs pas pour te déplaire. La tentation était parfois très grande, mais la situation t'empêchait de tenter quoi que ce soit.

Toujours est-il que tu sortais du commissariat de police, sac à l'épaule, téléphone à la main. Tu répondais à un message de ta meilleure amie tout en te réjouissant de finir chez toi en compagnie d'une bonne pizza. Et là, il fallait que tu t’y attendes, Jaeden Adkins en chair et en os, juste devant toi. Tu étais partagée entre le fait de maudire l'univers ou de le remercier pour l'avoir fait croiser ton chemin. Tu fais mine de t'arrêter. Tu n'as pas envie que ta main touche la sienne sur la poignée de la porte, comme dans ces films à l'eau de rose que tu regardais parfois. Ce genre de scène avait toujours le don de te faire rire tant cela pouvait être niais. Bref, tu le laisses ouvrir la porte sans un mot. Tu suis sa silhouette du regard. Tu le suis alors sur ses traces jusqu'à l'extérieur où tu daignes finalement prendre la parole. « T'as passé une bonne journée ? » T'avais pas eu d'autre idée. C'est la première chose qui te soit venue à l'esprit. Tu te demandes alors pourquoi t'es venue sans veste. T'as un peu froid, mais tu ne dis rien. Dans deux ou trois minutes, tu retourneras sans doute à ta voiture en direction de ton chez toi. Là, tu attends gentiment qu'il te réponde et puis, tu lui diras au revoir en sachant que tu le croiseras ailleurs, comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: just around the corner (jaeden)   Jeu 5 Avr - 10:39

Jaeden & Freya
Jaeden venait enfin de finir de boucler un dossier, il était vraiment fier de lui parce qu’il n’aurait jamais cru finir à temps. Faire la paperasse, ce n’était pas vraiment ce qu’il préférait mais généralement, quand on fait ce métier, ce n’est pas par plaisir de remplir des papiers mais bel et bien pour l’action sauf que les deux ne formaient qu’un et qu’il fallait bien s’y coller à un moment donné. Il s’était coupé de tout et avait mis toute sa tête à l’oeuvre pour finalement terminer juste à temps pour pouvoir partir. C’était un vendredi soir et il avait son week-end de libre. Comme à chaque fois, il avait prévu de partir dès le lendemain avec sa soeur chez leurs parents pour y rester jusqu’au dimanche après-midi, c’était leur petite tradition familiale et il n’y avait que le travail pour l’en détourner mais généralement, il avait la chambre d’avoir son week-end. Il fallait qu’il en profite parce que bientôt, tout allait changer, c’était ce que son supérieur lui avait assuré. Il avait bossé dur pendant des années pour l’avoir cette promotion, pour passer lieutenant et enfin avoir sa propre équipe et il y avait justement une place qui allait se libérer dans les prochaines semaines, un départ en retraite. Il n’était pas le seul à pouvoir prendre la place donc rien n’était sûr mais il croisait les doigts et s’il ne réussissait pas, il retenterait sa chance une prochaine fois parce qu’il était vraiment motivé. Quoiqu’il en soit, il était temps pour lui de quitter les bureaux du commissariat alors il regardait une dernière fois son bureau impeccable et se rendait aux vestiaires où il se changeait pour finalement en sortir. Il se demandait ce qu’il allait faire en ce vendredi soir et c’est justement en pensant à ça qu’il posa sa main sur la porte de sortie sauf qu’il n’était pas seul, elle aussi elle était là, Freya en chair et en os. Il poussa la porte et sortit finalement du commissariat. Il ne s’attendait pas vraiment à ce qu’elle parle, après tout c’était un vendredi soir et elle avait sûrement mieux à faire que discuter avec lui, enfin il n’allait pas s’en plaindre non plus. « J’ai passé la moitié de la journée à remplir la paperasse donc disons que j’ai vu mieux mais c’était reposant au moins... Et toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: just around the corner (jaeden)   Jeu 5 Avr - 17:54

Si toi, tu avais été sur le terrain toute la journée, ce n'était pas le cas de ton interlocuteur. Il t'assurait qu'il avait passé la journée à son bureau. Ce qui justifiait le fait que tu ne l'aies aucunement croisé de toute la journée. Il avait sans aucun doute travaillé d'arrache pied. Tu savais qu'il était très attaché à son métier. Et pendant qu'il était resté là, sur sa chaise, à son bureau, tu avais passé tout ton temps dans une voiture de police à attendre que quelque chose se passe. Les deux seuls moments que tu retiendrais de ta journées seraient le constat d'un cambriolage qui vous a pris pas mal de temps, au passage et l'arrestation d'un dealer peu important. Et finalement, pour lui répondre tu lances simplement : « Elle aurait pu être plus intéressante. » Quelque part, c'est ce que tu pensais et bien que tu aimes énormément ton métier, tu aimais l'action. Tu préférais bouger que de rester sur place. Et dire qu'en te lançant dans cette aventure, tu espérais être un genre de super-héroïne, à sauver la vie de tous. Il n'en est rien, finalement. Tu ne peux pas sauver tout le monde et tu ne le pourras jamais. Mais bon, passons. Après un temps de réflexion, tu laisses encore quelques mots passer la porte de tes lèvres. « Enfin, la journée n'est pas tout à fait finie ... » Ce que tu entendais par là pouvait être pris de différentes manières. Toi, tout ce que tu entendais, c'était que tu allais te rendre chez toi et manger ta pizza. T'avais beaucoup trop faim. Et puis, tu avais toujours un peu froid. Tes bras se croisèrent afin de te réchauffer quelque peu. La conversation devrait s'arrêter, pourtant, t'as pas vraiment envie de lui dire au revoir. T'as pas envie de quitter son regard. Tes lèvres finissent par s'étirer en un sourire. Il représentait à la fois la gêne d'un silence un petit peu trop long et la plaisir de te retrouver en sa compagnie malgré que cela te semble interdit. Tu cherchais tant bien que mal de quoi combler ce silence. Quelques paroles qui allongeraient le temps passé en sa compagnie. « Quelques personnes parlent d'une promotion pour toi. Tu dois être vachement impatient que la place se libère, non ? » Et là, tu t'étais imaginé la situation dans laquelle vous auriez été si cette promotion c'était présentée à toi aussi. Vous auriez sans doute reproduit le schéma de vos paternels. Disputes incessantes. Compétition à n'en plus finir. Heureusement que ça ne fut pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: just around the corner (jaeden)   Sam 7 Avr - 18:23

Jaeden & Freya
La vraie vie, ce n’était pas comme dans les films où les policiers avaient des enquêtes passionnantes tous les jours, surtout dans une ville comme celle-la. La plupart du temps, ils ne faisaient pas d’enquête passionnante mais ils avaient quand même un job à faire alors ils le faisaient parce que c’était leur travail et qu’ils étaient payés pour ça, pas très bien payés au passage mais ça, il n’y pouvait rien. Bien sûr, lui préférait être dans le feu de l’action, arrêter des meurtriers, des violeurs, des personnes dangereuses mais ça n’arrivait pas tant que ça. Il y aurait tant à faire pourtant mais les lois l’en empêchait. Il savait que certaines personnes étaient mauvaises, il pourrait aller chez eux trouver une preuve mais la loi disait que s’il entrait par effraction, la preuve serait irrecevable et ça serait encore bien pire alors parfois, ça l’énervait, il devait se rendre à la salle de sport pour taper sur un sac de boxe, c’était toujours mieux que taper sur une vraie personne, il risquait moins à frapper un sac. Toutes ces personnes qui faisaient ces lois ne connaissaient clairement rien à la vraie vie et à tous ses problèmes, c’était bien ça le problème de la société. Son père lui dirait alors qu’il aurait mieux fait de faire du droit mais voilà, il était policier et tout ce qu’il pouvait faire, c’était protéger au mieux les habitants et peut-être qu’un jour il aurait assez d’influence pour faire changer les choses mais il restait encore jeune alors il devrait s’armer de patience et la patience, ce n’était pas forcément bien son truc. « Ouais, je vois ce que tu veux dire... » La journée n’était pas finie, seule leur journée de travail l’était, leur semaine également mais ils avaient encore la soirée à passer avant d’en avoir réellement terminé avec cette journée. Il n’avait pas vraiment de projet, rien de sûr et certain, il se laisserait guider par ses envies et il verrait bien où ça le mènerait. « Non, c’est vrai, elle n’est pas encore terminée. Tu as des projets pour la soirée ? » Il ne demandait pas vraiment ça comme une sorte de proposition, il était juste curieux de savoir ce qu’une fille comme elle pouvait bien prévoir pour un vendredi soir. Après, il ne serait pas contre passer du temps avec elle mais... leur situation était légèrement délicate par rapport à leurs parents. S’il appréciait la jeune femme, il ne le montrait pas forcément, juste par respect par son père qui serait contre l’idée qu’il copine avec la fille de l’ennemi numéro un. « Je croise les doigts. Pour l’instant rien n’est sûr alors je ne compte pas me vanter, on verra bien si je l’obtiens vraiment ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: just around the corner (jaeden)   Mar 10 Avr - 12:55

Si tu comptais passer la soirée pelotonnée dans un plaid à regarder la télévision avec, pour seule compagnie, une pizza, tu ne comptais pas pour autant lui donner tous les détails de ta soirée. Et lui dire que tu ne comptais rien faire semblait pathétique. C'est les bras serrés contre ta poitrine que tu lui avoues simplement : « Je comptais rester chez moi, au calme. Enfin, mes plans peuvent toujours changer d'ici là. » De cette manière, tu restais un peu vague. Si la plupart du temps tu passais du temps en dehors de chez toi en compagnie de ta fratrie ou de ta meilleure amie, ce ne serait pas le cas ce soir. Tu avais besoin d'un peu de calme. Tu penserais sans doute à ta vie, à tout ce qui est compliqué autours de toi, à cette guerre qui oppose ta famille à celle de ton interlocuteur dont tu ne sais plus vraiment si tu dois encore t'y inclure ou si tu comptes te retirer de ce conflit et rester neutre. Tu lui lances un léger sourire avant de lui retourner la question et de porter l'attention sur lui. « Et toi, Jaeden Adkins, qu'as-tu prévu pour ta soirée ? » Tes yeux se plongeaient dans les siens. Ton petit cœur s'emballait en entendant le son mélodieux de sa voix. Il frappait dans ta poitrine. L'air semblait te manquer. Tes poumons manquaient d'air. Tu étais comme absorbée par lui. Tu évitais toujours un maximum de montrer que cet homme te plaisait énormément. Tu savais à quel point tu étais impliquée dans cette guerre Osborne-Adkins. Tu savais à quel point ta famille ne te pardonnerais pas cet acte et surtout ton père. T'évitais aussi de lui parler. T'évitais surtout de trop te montrer en sa compagnie. Mais rien n'y faisait, tu ne pouvais pas lutter contre tes sentiments. « Je ne doute pas que tu l'obtiennes. T'es toujours à fond dans ton travail ! » La conversation semblait toucher à sa fin. T'avais pas envie. T'aurais préféré rester là jusqu'à la fin des temps. T'aurais tout donner pour rester auprès de lui beaucoup plus longtemps. Tu fouillais tes pensées à la recherche d'un nouveau truc à dire. « Encore une chance que je ne sois pas en lice contre toi pour le poste ! » Tu lui fis un clin d’œil. Et sur le coup, tu ne sais pas ce qu'il t'a pris de parler, même vaguement, de ce conflit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: just around the corner (jaeden)   

Revenir en haut Aller en bas
 
just around the corner (jaeden)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» James' corner
» Présentation de Autumn Sky Corner [Validée]
» Alone ~ In this corner
» reimei ★ a nightmare in the corner
» [Flashback]At the corner of the oak, the wounded bird - Lyn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▴ THE BAY OF THE WHALES :: LE BRUIT DES VAGUES :: ARCHIVES :: RP TERMINES/ABANDONNES-
Sauter vers: