AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM

Partagez | 
 

 un océan de couleurs (ethan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: un océan de couleurs (ethan)   Dim 1 Avr - 0:06

ethan bridges

on passe assez de temps à aimer



Pseudo complet : Ethan Bridges. Date et lieu de naissance : Il est né le treize mai 1992 à Bristol, Royaume-Uni. Origines et nationalité : Il est britannique, de part ses deux parents qui sont nés et qui ont grandi sur l'île de Grande-Bretagne. A East Gippsland depuis : deux mois déjà. Fraîchement débarqué, il espère rester un bon moment ici, sur ces terres paradisiaques. Statut civil et orientation sexuelle : La gente féminine a un effet croustillant sur le jeune homme qui est pourtant encore célibataire, mais qui n'est pas non plus contre un changement de situation. Métier/études : Ethan a passé de nombreuses années à étudier le management hôtelier. Promu par la chaîne d'hôtels de luxe dans laquelle il travaillait en Angleterre, il vient d'arriver à Gippsland pour encadrer une équipe dans un hôtel de renom sur les bords de plage.Traits de caractères : C'est quelqu'un de timide aux premiers abords, mais il a beaucoup d'assurance dès qu'il commence à se sentir à l'aise avec les gens qui l'accompagne. Ethan est très bon public et est toujours prêt pour se marrer. Il n'en reste pourtant pas moins un garçon très mature qui a grandi avec de nombreuses valeurs, pour la plupart religieuses. C'est quelqu'un de très respectueux et dévoué envers les gens qu'il aime. Grand travailleur, Ethan est persuadé qu'on arrive à rien sans travailler dur et il pourrait passer des nuits entières sans dormir pour s'assurer que son travail soit à la hauteur des attentes de ses supérieurs. Cette ténacité lui sourit souvent, mais elle lui a aussi déjà joué de mauvais tours, principalement avec les filles. Mais il est persuadé que la roue finira par tourner alors il reste confiant. La patience est une vertu dont il sait faire preuve. Crédits : denyse. Groupe : earth.




Parle moi de toi le temps d'une chanson


25 janvier 2018


          Les lèvres qui s'entrechoquent, la violence des hanches qui se bousculent et l'ivresse dans les yeux qui brillent un peu plus chaque secondes. Passionnel. Ce sont des sentiments incontestablement addictif. Autant qu'une clope après le sexe. Mon verre allait bientôt être vide, mais j'avais déjà dans l'idée d'en commander un second, et peut-être même un troisième. C'était ma dernière soirée à Bristol avant de m'envoler pour l'Australie et de tourner la page derrière un énième chapitre de ma vie. Ses yeux me fixaient avec insistance, comme si elle avait décidé d'étudier la couleur de mon âme et d'étaler son art sur la table pour me dessiner. « Tu n'es pas très bavard. » 

Une voix angélique et des paroles qui me décrochèrent un petit sourire narquois. Bavard, je ne l'avais jamais été. Ou seulement qu'avec très peu de personnes. Je ne la connaissais pas, mais je ne pensais pas avoir beaucoup à perdre ce soir. Douze petites heures en plus et je serai coincé dans un siège d'avion, abandonnant la grisaille pour le soleil et la chaleur. J'apportais mon verre à mes lèvres sans quitter la brune du regard. Une, puis deux gorgées plus tard et j'étais rassasié pour le moment. D'ici à cinq minutes, mon verre sera probablement déjà vide. Mais je ne comptais pas me presser. Elle se rapprocha de moi sur la banquette de ce pub rempli de monde et, au milieu de la foule, elle vint coller ses lèvres à mon oreille. « Parle moi de toi le temps d'une chanson. »

Le défi ne semblait pas être de taille. J'avais beau être timide, souvent sur mes gardes, j'avais tout de même l'envie de m'ouvrir un peu. Je ne risquais rien, si ce n'est de passer une très bonne nuit en sa compagnie, au mieux. Au pire, elle partirait et je n'aurais plus qu'à en faire de même. Au contact de la pointe de ses cheuveux coupés courts contre mon cou, je frissonnais. Ne pas m'emballer, c'était la principale chose que j'avais en tête. Si il y avait une chose que ma mère m'avait appris, c'était de respecter les femmes. Et il m'était impossible de penser différemment de cela, et ce en toutes circonstances. Ce qui est évident pour moi ne l'est pas pour tous les hommes sur terre et c'est là que se trouve la tristesse de la chose, la véritable injustice. J'ai toujours aimé les femmes, inconditionnellement. Mais le respect que j'ai pour le sexe opposé est encore plus grand. Même si le but d'aujourd'hui n'était pas forcément de parler de tout cela, je ressens le besoin de m'ouvrir un peu plus et pourquoi pas de revenir sur quelques étapes importantes de ma vie. Personne ne verra ça à part moi, de toute manière. Cette feuille de papier finira sûrement au fond de la poubelle.

J'ai honte de dire qu'il ne m'est jamais arrivé de désastreux ou de bien triste. Seulement des petits éléments bénins qui font, je le crois, parti de la vie des trois quarts de la planète. Une jambe cassée en tombant d'un toboggan, une meilleure amie partie habiter loin, un divorce douloureux. Que d'éléments dont je ne peux pas me plaindre quand je regarde la vie de certains, remplie de décès ou de maladie. Mes parents ont divorcé quand j'avais neuf ou dix ans, je crois. J'étais encore assez jeune. Le plus dur, cela n'a pas été la séparation, mais tout ce qui s'est passé après. Plus particulièrement, toutes ces heures perdues à parler à un psychiatre parce que ma mère avait peur du choc émotionnel que j'avais pu ressentir, des sequelles que je risquais d'avoir. Mais je pense aujourd'hui, avec le recul, que la seule vraie peur qu'elle avait, c'était ce choc qu'elle avait ressenti, cette douleur de la séparation. La pilule a été très dure à avaler pour elle. Je la comprends. Papa est parti de la maison et s'est très rapidement remis en couple. Mark, il s'appelle. Un gars très sérieux avec qui il s'est installé de l'autre côté de la frontière, mais pas trop loin, jusqu'à ce que je sois assez grand pour voyager plus longtemps seul et leur rendre visite. Ma mère ne cautionnait pas du tout ça. Comment aurait-elle pu ? Mais elle ne m'a jamais empêché de faire quoi que ce soit. Elle m'a laissé faire mes propres choix, aussi durs fussent-ils pour elle. Je ne la remercierai jamais assez pour ça.

Après le lycée et avec des notes exemplaires, je suis resté à Bristol et j'ai intégré une école hôtelière. Le milieu m'avait toujours attiré et je voulais voir de quoi je serais vraiment capable. Je n'ai pas mis bien longtemps à comprendre que j'avais trouvé ma voie. Le milieu hôtelier est, pour la majorité, un milieu très féminin. Je ne mentirai pas en disant que j'étais aux anges tout les jours de classe. La première s'appelait Chloe. Elle débarquait d'Irlande avec sa meilleure amie qui étudiait la biologie dans une autre faculté. Nous nous sommes très vite entendu. Je ne souhaite pas trop rentrer dans les détails. Il s'est passé des tas de choses entre elle et moi. J'ai vécu mes premières fois en beaucoup de domaines et j'en ai beaucoup appris sur le sexe opposé. Je suis resté à Bristol le temps de mes études, mais je rêvais d'ailleurs. J'avais toujours rêvé d'ailleurs, de partir loin, mais tout me retenait bloqué en Angleterre. Autant ma situation financière que ma famille. Je suis fils unique, alors ma mère se serait retrouvée toute seule après que je sois parti. Je suis donc resté, et j'ai pris sur moi. Dîplomé, je me suis enfin envolé. D'abord pour l'Espagne, puis j'ai traversé l'Europe en travaillant, gagnant en expérience jusqu'à me retrouver sur le front de mer méditérannéen en France. Le niveau était élevé mais je m'y suis tout de suite plus. Le standing est grand et rapidement j'ai trouvé mon élément. L'hôtellerie de luxe est un milieu particulier et plutôt compliqué. Nous anglais, nous ne sommes pas particulièrement connus pour notre finesse, alors j'ai du m'adapter dans un nouveau monde. Je suis resté presque trois ans en France, jusqu'à arriver à la fin de mon contrat. Voyager, j'en rêvais encore. Je n'avais jamais mis un pied hors de l'Europe alors je n'attendais que ça. Mon patron avait deux opportunités à me proposer. Los Angeles ou l'Australie, vers un petit bout de paradis. Les Etats-Unis ne m'avaient jamais vraiment attiré, alors j'ai fais le choix de quitter pour de bon l'Europe pour poser mes valises de l'autre côté du globe, là où j'ai l'impression de recommencer à zéro même s'il ne s'agit que d'un nouveau chapitre qui s'ouvre. J'ai beaucoup d'espoir en mon avenir, beaucoup d'ambition. Je suis pourtant encore très jeune et je n'ai pas grand chose à offrir. Je veux juste découvrir et écrire la suite de mon histoire.
 


Pseudo : Marie. Age : 20 ans. Pays : Irlande. Comment tu nous as trouvé : Bazzart. Un petit mot à ajouter ? j'aime le bœuf. Type de personnage Iventé.

Code:
niall
horan [color=#ff0000]∎[/color] ethan bridges

Revenir en haut Aller en bas
Alma Fernandes

avatar

avatar et crédit : hedgekey
messages postés : 80
à East Gippsland depuis le : 28/03/2018
quartier de résidence : north side bitch.
métier, études : un jour t'es serveuse en boite de nuit, le lendemain caissière. tu gardes jamais un boulot bien longtemps. depuis quelque mois, t'es surveillante dans un lycée.
MessageSujet: Re: un océan de couleurs (ethan)   Dim 1 Avr - 0:08

Bienvenue par ici ❤️ J’aime beaucoup le nom, ça fait très british 
Remplis nous vite cette fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: un océan de couleurs (ethan)   Dim 1 Avr - 0:39

@Alma Fernandes a écrit:
Bienvenue par ici ❤️ J’aime beaucoup le nom, ça fait très british 
Remplis nous vite cette fiche !
Merci à toi guapa  I love you
Je me mets au travail de suite 
Revenir en haut Aller en bas
Jeff Lindberg

▴ MEMBRE DU MOIS ▴

avatar

avatar et crédit : brühl// killer from a gang
messages postés : 96
à East Gippsland depuis le : 29/03/2018
métier, études : bad teacher at st mary's school (chemical physics).
MessageSujet: Re: un océan de couleurs (ethan)   Dim 1 Avr - 0:51

mais c'est un gentil garçon ce ethan. il est bon à marier.
J'VAIS LE SHIPPER AVEC TOUT LE MONDE.
(need la suite, son job a l'air hyper cool  )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliott Harrington

▴ COUPLE ET MEMBRE DU MOIS ▴

avatar

avatar et crédit : milo ventimiglia (fakementine)
messages postés : 59
à East Gippsland depuis le : 28/03/2018
métier, études : garde côte - sauveteur en haute mer (a fait ses études de médecine et trois années d'internat en chirurgie)
MessageSujet: Re: un océan de couleurs (ethan)   Dim 1 Avr - 12:14

Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisy Harrington

▴ ADMINISTRATRICE ▴

avatar

avatar et crédit : alicia vikander (shya).
messages postés : 215
à East Gippsland depuis le : 26/03/2018
quartier de résidence : east, a recently renovated wooden house, facing the sea.
métier, études : teacher at st mary's school (west), writer in his spare time.
MessageSujet: Re: un océan de couleurs (ethan)   Dim 1 Avr - 12:38

Bienvenue , si besoin n’hésite pas I love you.

_________________
soulmate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: un océan de couleurs (ethan)   Dim 1 Avr - 20:28

Bienvenue ici
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: un océan de couleurs (ethan)   Lun 2 Avr - 16:12

Merci beaucoup ! 
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth Perkins

▴ COUPLE DU MOIS ▴

avatar

avatar et crédit : mandy moore (lux aeterna)
messages postés : 68
à East Gippsland depuis le : 01/04/2018
âge : 33
quartier de résidence : sud de la ville, au plus près de l'université pour pouvoir partir tôt le matin et rentrer tard le soir
métier, études : professeur d'histoire à l'université
MessageSujet: Re: un océan de couleurs (ethan)   Lun 2 Avr - 16:15

Cette histoire
Cet avatar
Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: un océan de couleurs (ethan)   Lun 2 Avr - 16:15

@Elisabeth Perkins a écrit:
Cette histoire
Cet avatar
Bienvenue !

Merci chou ! 
Revenir en haut Aller en bas
Gipsy Whales

▴ PNJ ▴
QUEEN OF THE BAY

avatar

avatar et crédit : .lov organic.
messages postés : 137
à East Gippsland depuis le : 25/03/2018
MessageSujet: Re: un océan de couleurs (ethan)   Lun 2 Avr - 16:34

Jolie plume

félications

bienvenue à la maison
Bravo, tu as rempli les conditions et te voilà maintenant un honnête résidant d'East Gippsland. Il ne te reste plus qu'à réaliser ton répertoire de liens, recenser ton métier ainsi que ton logement. Tu peux aussi commencer à rp ou encore te rendre dans la section flood et jeux.

Bref, tu es maintenant chez toi ! Amuse toi bien.


_________________


soutenez-nous !
bazzart top sites
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thebayofthewhales.forumactif.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: un océan de couleurs (ethan)   

Revenir en haut Aller en bas
 
un océan de couleurs (ethan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2 ti bonhommes qui ont pris des couleurs
» La parabole des ténèbres - partie 3 [Ethan]
» Haradrims, schéma de couleurs orientales
» Ethan Fever - La folie est un art {OK}
» taches de couleurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▴ THE BAY OF THE WHALES :: LE BRUIT DES VAGUES :: ARCHIVES :: PRESENTATIONS-
Sauter vers: